Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Dimanche 30 Octobre
Actualité BDSM

Littérature SM

Livre : le quatrième roman de Eva Delambre, une pure merveille

Eva Delambre est une jeune femme bien dans sa tête et bien dans son corps. De nature passionnée et curieuse, elle assume ses envies et ses penchants. elle a fait ses premiers pas dans le BDSM il y a quelques années. c est sa découverte de ce monde et son imagination fertile, associées à sa passion pour l écriture, qui ont guidé sa plume. Elle est l’auteure de « Devenir Sienne », de « L’Esclave » et de « L’Éveil de l’Ange ».

« L’Envol de l’Ange » est le quatrième roman écrit par Eva Delambre. Comme dans les opus précédents, l’auteur démontre une nouvelle fois tout son talent, son inspiration et la beauté de son écriture. Et « L’Envol de l’Ange » ne déroge pas à cette règle tant son histoire est belle, bien écrite et avec une palette d’émotions mais aussi pour l’écriture de l’auteure toujours aussi soignée et travaillée. Enfin c’est surtout que ce diptyque, formé avec « L’Eveil de l’Ange », est une réussite.

« L’Envol de l’Ange » s’ouvre quelques temps après le final de « L’Eveil de l’Ange ». Nous y retrouvons Solange et Tristan mais aussi Axelle la meilleure amie de Solange. La relation entre Solange et Tristan a évolué. C’est cette évolution de la relation entre ses deux personnages et rapports qui s’en dégagent que l’auteur met en relief dans ce livre. Il est possible de réduire la relation de Solange et Tristan à une relation de Domination/Soumission. Et pourtant ce serait là une erreur car les rapports qu’entretiennent ces deux personnages vont bien au-delà. François Duc de la Rochefoucauld a écrit : « Il n’y a qu’une sorte d’amour, mais il y a mille copies différentes. ». C’est un point que l’auteure stipule très bien dans son livre à travers les dialogues notamment entre Solange et Tristan, à travers le ressenti du personnage de Solange mais aussi son questionnement.

En lisant « L’Eveil de l’Ange » et sa suite « L’Envol de l’Ange », nous en avons un bel exemple de cette « copie différente ». Il en est d’ailleurs de même pour les deux premiers opus d’Eva Delambre. Tout ceci n’est rendu possible que par le travail de l’auteure notamment par son écriture.

« Un bon livre c’est quand on a envie de tourner les pages pour connaître la fin de l’histoire et qu’on se retient de le faire par crainte de rater les qualités de l’écriture. » (Jacques Poulin). Il y a des auteur(e)s dont nous apprécions les livres pour des raisons bien précises. C’est le cas d’Eva Delambre. L’un des points forts de l’auteure, c’est son écriture. L’auteure le prouve encore une fois avec son livre « L’Envol de l’Ange » où le récit s’enchaîne sans temps mort. A cela s’ajoute le choix des mots.
A l’origine les mots appartiennent à tout le monde, l’auteure réussit à s’approprier les mots pour leur donner un sens différent de celui qui peuvent avoir dans le dictionnaire. C’est cette appropriation des mots qui se ressent tout au long de la lecture du livre montrant ainsi toutes les qualités de l’écriture de l’auteure. C’est cela qui fait d’Eva Delambre une auteure véritable; une vraie écrivaine.

En définitive, le nouveau roman d’Eva Delambre est un livre bien écrit où le lecteur se laisse porter par l’écriture de l’auteure et ce dès les premières lignes. A cela s’ajoute une écriture soignée et travaillée mais aussi respectueuse des personnages, de l’histoire et du thème abordé le BDSM.
Notons également les mots de Maître Tesamo en postface qu’il est conseillé de lire tant cela est intéressante et apporte un éclairage supplémentaire sur l’histoire.
« L’Envol de l’Ange » est un livre que je conseille aux personnes ayant aimé les livres précédents d’Eva Delambre mais aussi à toutes celles et à tous ceux qui souhaitent se lancer dans la découverte de cet univers qu’est le BDSM.

Samedi 29 Octobre
Dating

Sex Shop

Insolite

Macon : La boutique érotique Sans tabous veut jouer les entremetteurs

Les gérants de la boutique érotique Sans tabous , située à Mâcon, vont organiser des soirées rencontre pour les célibataires. Des slow dating , précisent-ils. Explications.

Une boutique érotique qui organise des soirées rencontre pour célibataires. À première vue, la démarche est plutôt insolite. Voire osée. « Pas du tout, répondent de concert Armand Batrikian et Elian Falleti, les deux gérants de la boutique Sans Tabous , ouverte en juillet dernier rue Rambuteau, dans le centre-ville de Mâcon. Notre démarche est sérieuse et sans ambiguïté. »

Tous les deux spécialisés dans les relations humaines et conjugales, les deux hommes veulent « casser l’image des sex-shops ». « Dans l’imaginaire des gens, nous ne proposons que des objets sexuels, indiquent-ils. Ce n’est pas le cas. Nous formulons aussi des conseils pour que nos clients apprennent à se connaître pour être mieux dans leur peau. »

L’idée d’Armand Batrikian et d’Elian Falleti est de proposer des « soirées de rencontre haut de gamme ». Aucune date n’est encore définie, mais les deux hommes veulent organiser une première soirée mi-janvier et une autre pour la Saint-Valentin. « Elles se dérouleront dans un bar et non dans la boutique », précisent-ils.

À l’opposé des speed dating , où les célibataires n’ont que quelques minutes pour faire connaissance, ces commerçants souhaitent mettre en place des slow dating. « En dix minutes, les participants n’ont pas le temps d’apprendre à se connaître, expliquent-ils. Dans nos soirées, ils auront plus de temps. » Avant les tête-à-tête, les deux gérants de la boutique Sans tabous veulent « mettre en confiance les participants ». « Pour que cela fonctionne, il faut les mettre à l’aise, soulignent-ils. Il faut être naturel, ce qui n’est pas toujours facile. Nous serons là pour donner des conseils. »

Ces soirées, facturées 39 euros pour les célibataires, seront ouvertes aux hétérosexuels et aux homosexuels. Les participants seront interrogés au préalable, « afin de retenir les candidatures sincères », promettent Armand Batrikian et Elian Falleti.

Pratique Pour tous renseignements ou pour s’inscrire, téléphonez au 06.67.97.51.36 ou au 06.50.45.09.45.

Vendredi 28 Octobre
Actualité BDSM

Evènements fetish

Soirées fetish

29 Octobre 2016 - Soirée Anneau de Justine

Le Chapitre de Paris de l’Anneau de Justine vous informe :

Samedi 29 octobre 2016 – 20h30

Soirée D/s
+ conférence d’ErosPower

L’Escarpin club sm
12 rue du Prévôt
75004 PARIS
Station de métro: Saint-Paul

L’Escarpin club SM nous ouvre tout grand ses portes le samedi 29 octobre à partir de 20h30, fermeture des portes 22h pour permettre la fluidité de nos jeux.

Soirée non libertine, dédiée à nos soumises.

Le lieu est entièrement aménagé et consacré à nos pratiques, sur deux niveaux, et se situe dans une petite rue romantique du Marais.

Dress Code : Comme de coutume, les hommes seront élégants et vêtus de noir, pour être à la hauteur de nos soumises portant leurs plus belles parures ! Les tenues fétichistes, cuir, latex, vinyle sont les bienvenues.

En début de soirée ErosPower nous propose une conférence sur le thème :

Entretenir la relation D/s ou Maître/esclave dans la permanence de la vie quotidienne.

« C’est en effet une voie souvent délicate. Le niveau d’engagement de l’un et l’autre est à vivre pleinement sans pour autant vivre à part du monde ou choquer l’entourage.
Comment bâtir sur les fondations de la relation D/s afin de la faire grandir dans la paix et l’harmonie, chacun à sa place.Transformer les obstacles fait partie des défis de toute relation humaine.Le lien de Domination soumission que N/nous entretenons contient aussi cette aptitude à actualiser la relation.N/notre plaisir de vivre ensemble, accordés comme N/nous le souhaitons, s’appuie sur cette capacité de faire face aux difficultés du quotidien. »

Cette conférence offre à chacun, selon ses goûts, de définir et d’organiser la discipline (la structure) de la relation D/s ou Maitre esclave telle que N/nous l’avons choisie en adulte responsable et consentant.

Conférence d’une heure avec questions – réponses.
Proposée par Eros Power et son esclave lina.
Une séance de dédicace du Répertoire des évidences D/s est prévue à la fin.

Au cours de la soirée, nous aurons le plaisir d’accueillir Akujo en séance de shibari.

Participation aux frais incluant le buffet salé sucré fait maison et mignardises:

Couple : 60¤, F. seule : 20¤ sous la protection de Maître Françoys ou de Sir John, H seul (quota) : 70 ¤.

Boissons soft, boissons alcoolisées ou coupe de champagne 10¤, à régler au bar.

Attention, nombre de places limitées, inscription indispensable :
Ecrire à Maître Francoys : sadotherapie@hotmail.fr ou à Sir John : demonange77@hotmail.fr

Jeudi 27 Octobre
Calendrier

Exhibitionnisme

Photo

Calendrier des Pompiers Sans Frontières 2017 : le retour des pompiers sexy !

Il est enfin arrivé ! Le calendrier des Pompiers Sans Frontières 2017 vient de sortir en librairie et sur le site pompiers-sans-frontieres.org. Pour sa deuxième édition, les pompiers n’ont pas hésité à se dénuder et à mettre le feu. Comme l’année dernière, les beaux soldats du feu ont posé devant l’objectif de Fred Goudon pour une bonne cause : soutenir notre ONG.

Après une première édition, l’aventure recommence cette année. Toujours édité par les Éditions Flammarion, le calendrier 2017 des Pompiers Sans Frontières se veut cette fois-ci beaucoup plus sportif : sortie en bateau, match de volley et séance de musculation. Et inévitablement, qui dit séances de sport, dit douche post entrainement.

À la fois, en tenue de travail ou bien en petite tenue, les pompiers nous montrent certains aspects de leur métier. Sous l’objectif du photographe Fred Goudon, le calendrier présente un casting de nouvelles recrues, adhérentes de l’ONG, qui n’ont pas hésité à montrer leurs tablettes de chocolat et leur musculature bien dessinée. Vous pouvez voir la présentation de nos nouvelles recrues dans notre première vidéo teaser.

Au total, ce sont 17 photographies totalement inédites qui mettent en scène de véritables pompiers, professionnels et volontaires.

Mercredi 26 Octobre
Sexualité

Actualité BDSM

Insolite

Littérature SM

Le sexe bizarre : Pratiques érotiques d aujourd hui

«Le Sexe Bizarre» fait le tour des jeux sexuels hors-normes qui sortent actuellement de l’ombre à la faveur de la révolution technologique internet. Qu’ils soient adeptes de talons hauts, de chatouille, de babyphilie, de femmes gelées, de voraphilie, d’hypnose érotique, de dog play ou de splosh, les acteurs de ce nouveau désordre mondial donnent à leurs fantasmes une audience internationale sur des sites amateur qui échappent généralement à toute censure en raison de leur contenu non-pornographique. Ils s’organisent en communautés souterraines. Ils possèdent leurs artistes et leurs lieux de rendez-vous. Ils font de leur sexualité une forme de contre-culture qui ne respecte ni conventions, ni règles et - à travers la féerie de leurs fantasmes -redonnent à la vie ses vacances d’irréalité... Pour ces hommes et ces femmes aux désirs si étranges, le sexe devient un vaste terrain d’expérimentations et de métamorphoses, un divertissement autant qu’un moyen d’accomplissement individuel.

Agnès Giard, journaliste à Libération, responsable de la chronique sexe («Les 400 culs»), est également l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’érotisme japonais : L’Imaginaire Érotique au Japon (2006, Glénat), Dictionnaire de l’amour et du plaisir au Japon (2008, Glénat) et Les Objets du désir au Japon (2009, Glénat).

Mardi 25 Octobre
Actualité BDSM

Littérature SM

Le second roman érotique de Séverine de Possel-Deydier en 6 mois!

Songes sans retour » raconte l’histoire d’Éva, une femme de 25 ans. « C’est une jeune femme qui a vécu assez de choses dans sa vie pour avoir un certain recul et une fraîcheur pour vivre encore des expériences. C’est une intellectuelle et elle nous montre le raffinement d’une femme cultivée, intelligente et belle avec ses désirs cachés. Éva vit ses fantasmes que son amant lui offre, les femmes ont des fantasmes plus sophistiqués et parfois plus osés que les hommes » confie Séverine de Possel-Deydier.

Elle signe ce petit roman érotique de 115 pages. « C’est un petit roman à lire en couple sous la couette » dit-elle en souriant avec malice. L’histoire se déroule lors d’un voyage, entre le point de départ et le point d’arrivée.

Séverine de Possel-Deydier est publiée à compte d’éditeur. L’auteur a envoyé son manuscrit à plusieurs maisons d’édition. Réponse favorable des Éditions du Bord du Lot qui ont fait imprimer 500 exemplaires. Cette maison d’édition n’a pourtant pas l’habitude de publier ce genre de récits. « Elle a accepté malgré des scènes très osées, mais ce n’est ni un roman pornographique ni un roman à l’eau de rose », souligne l’auteur.

Jusqu’où peut-on aller quand on aime quelqu’un ? Ne risque-t-on pas de se perdre ? La fantasmagorique Éva se pose beaucoup de questions. « J’ai commencé à écrire ce roman il y a 20 ans puis je l’ai mis de côté. Ma priorité était mes enfants puis il y a eu le travail. J’ai repris ce texte depuis un an, je lui ai apporté des corrections, j’ai biffé des paragraphes qui auraient pu être incohérents à notre époque. »

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Darker Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vacances Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Web Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :