Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Vendredi 22 Septembre
Télévision

Insolite

Le jury de "La meilleure boulangerie de France" très étonné par un pain en forme... de pénis !

Cette semaine, dans "La meilleure boulangerie de France" sur M6, Norbert a été très étonné de découvrir dans la vitrine d’un boulanger un pain en forme... de pénis.
Devant l’étonnement général, la boulangère a expliqué le concept qui est offert lors des mariages. Puis, la boulangère a dévoilé un autre pain représentant... une poitrine.

Mercredi 20 Septembre
Actualité BDSM

Evènements fetish

Soirées fetish

Munch & play de MELUN (77) - l Angelus - 28 septembre

Jeudi 28 septembre à 19:00

L’angelus Club
9 boulevard Gambetta, 77000 Melun

Sir John, la Communauté du Triskel/Anneau de Justine chapitre de Bourgogne et chapitre de Paris en partenariat avec le Club l’Angelus à Melun (77) sont heureux de vous proposer la 9ème soirée Munch & Play + Initiation BDSM le jeudi 28 septembre 2017 à partir de 19h00.

SPECIAL "DELICIEUSE PERVERSITE DES JEUX DE PICOTEMENTS..."
Roulettes, crochets, griffes, piques, gants de vampire, paddle à pointes, dents de Kali, etc.

L’idée est simple : Permettre à des joueurs invétérés ou à de simples curieux de se retrouver autour d’un sujet BDSM choisi à l’avance.
Domina, Dominant, soumise, soumis, switch, vanille curieu(x)se ...
Peu importe votre orientation , votre âge , votre sexualité, seule compte votre envie de partage ou de découvrir.
C’est l’occasion rêvée pour se retrouver, être initié ou tout simplement poser les questions sur tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos pratiques sans avoir osé le demander.


Réservation (obligatoire) et informations :

Sir John (John Demonange) : 06 11 68 85 53
demonange77@hotmail.fr

Maître Françoys (Justine Françoys) :
sadotherapie@hotmail.fr

Mardi 19 Septembre
Texto

Sondage

Sexualité

Sextos : pourquoi les textos coquins sont bons pour la vie sexuelle

Une étude révèle que sur 2000 personnes interrogées, celles qui disent envoyer des messages coquins régulièrement ont également déclaré avoir une vie sexuelle plus épanouie. Le géant américain de la pharmacie en ligne DrEd a mené cette enquête de fond, sur les continents européens et américains.

Grâce à cette étude, les chercheurs ont donc réalisé que les sextos n’étaient pas forcément une question d’âge ou de sexe. Certes, cette pratique est assez répandue chez les jeunes adultes, mais elle l’est aussi chez les trentenaires et même chez les quadras.

En Europe, 33 % des hommes sondés âgés entre 18 et 24 ans ont reconnu avoir envoyé au moins une fois un message coquin à un-e de leurs correspondant-es, contre 31 % pour les femmes (24 % des hommes âgés de 35 à 44 ans, 20 % pour les femmes du même âge. Au-delà de 44 ans, 21 % des hommes et 20 % pour les femmes).

Les femmes européennes avouent envoyer surtout des photos de leurs poitrines (43 %), de leurs visages (21 %) et de leurs fesses (15 %). 9% d’entre elles ont déjà envoyés des photos « totalement nues ». Les hommes, eux, envoient surtout des photos de leurs pectoraux (30 %) ou de leur visage (23 %). Ils ne sont que 21% à dire envoyer des photos de leur sexe… et 14% des photos d’eux tout nus.

Aux États-Unis, les Américains sont encore plus friands de ces échanges, dans toutes les tranches d’âges. 40% des 18/24, 35% des 25/34… ont déjà envoyés des « nudes » ! Les femmes américaines avouent envoyer surtout des photos de leur poitrine (55 %), de leur postérieur (17 %) et de leur visage (17 %). Elles ne sont que 4% à oser le « full naked » (complètement nues). Les hommes préfèrent se focaliser sur leurs parties génitales (29 %), leur visage (23 %) et leurs pectoraux (22 %). Comme les européens, ils sont 15% à n’avoir pas peur d’envoyer une photo d’eux entièrement nus.

Les Européens ont plus tendance à publié ces contenus à l’insu de leurs partenaires. Ils sont 19 % d’hommes et 15 % de femmes à le faire, soit deux fois plus que les Américains.

Dans la plupart des cas, ces messages visent un partenaire sérieux dans le cadre d’une longue relation (27 % chez les hommes, 33 % chez les femmes). Mais certains participants ont avoué qu’il leur arrivait d’envoyer des sextos à des relations occasionnelles (25 % / 19 %) ou même à de nouveaux partenaires (18 % / 17 %).

Le mariage ne casse pas la dynamique (à corréler avec l’âge) : les messages coquins sont aussi l’affaire des couples mariés 17 % des hommes ayant participé à l’étude ont ainsi déclaré envoyer des sextos à leur épouse, contre 24 % pour ces dernières.

Les chercheurs ont mis en corrélation les réponses des participants avec la manière dont ils perçoivent leur vie sexuelle et les sentiments qu’elle leur procure. Et les personnes envoyant des sextos chaque jour ou chaque semaine ont déclaré avoir une vie sexuelle plus épanouie. C’est plus une désinhibition globale, et un goût du jeu dans la sexualité qui permet ce genre d’échange érotico-épistolaire, en rien une conséquence, mais un outil de la liberté que chacun se permet dans les formes d’entretenir le désir…

Cependant, il faudrait redéfinir quelques bases : 41% des femmes ont reçu des photos ou messages à caractère sexuel sans les avoir sollicités, et cela monte jusqu’à 52% chez les 18/24 ans ! En Angleterre, envoyer un sexto à quelqu’un qui pourrait se sentir offensé est considéré comme un crime d’après le Malicious Communications Act.

Attention également, car 49% des hommes déclarent garder ces images. En Europe, le partage de photos de personnes sans leurs consentements est plus de deux fois plus importants qu’aux Etats-Unis : 19% des hommes européens interrogés l’ont déjà fait (15% des femmes). Les affaires de "revenge porn" (des fuites de sex-tape personnelles) se multiplient : il sera donc préférable de prendre les devants et de passer par une application sécurisée/cryptée comme Rumuki, spécialisé dans les sextapes.

Dans une enquête de 2005 de l’Université Drexel, Emily Stasko et Pamela Geller, chercheuse en psychologie et santé publique ont étudié 870 participants des États-Unis âgés de 18 à 82 ans pour évaluer les comportements sexuels, les motivations sexuelles et leurs satisfactions. Les personnes qui pratiquent plus le sexting le font parce que c’est amusant. Ils déclarent aussi que c’est de plus en plus « attendu » dans leurs relations : avec les réseaux sociaux et l’échange par messagerie, le sexto est en phase de banalisation. L’étude a aussi montré un lien entre le risque pris par cette activité et d’autres prises de risques ( par exemple, sexe non protégé) et ses résultats négatifs pour la santé (par exemple, les infections sexuellement transmissibles). Mais il y également des effets positifs, comme à chaque fois que la communication sexuelle est plus ouverte avec les partenaires.

Samedi 30 Septembre - Vente aux Esclaves

9 rue Truffaut
75017 Paris

Tel.: +33 9 67 24 70 21 (à partir de 22:30)

Cris & Chuchotements
Lieu de référence du BDSM élégant et libertin à Paris

Le lieu de référence à Paris pour les libertins-fétichistes et les amateurs de SM élégant.

La courtoisie, l’élégance, et le Dress-Code imposé (libertin, fétichiste ou SM) participent à faire de Cris & Chuchotements un lieu privilégié où l’on se rencontre, se croise, se mêle toujours dans le respect et la discrétion.

Les hommes seuls peuvent être admis s’ils sont de talent.

Une tenue intégralement noire est tolérée.

Dimanche 17 Septembre
People

Exhibitionnisme

Le vent coquin dévoile les fesses sexy de Miranda Kerr à New York

Miranda Kerr est un des Top Model les plus connus de la Planète. Un des Anges de Victoria’s Secret.

Elle possède depuis 2012 sa statue de cire au musée Madame Tussauds. Mais cette statue ne risque pas d’entrainer un accident de vent comme à New York!

Samedi 16 Septembre
Justice

Sexualité

Insolite

Oise: Quatre mois de prison avec sursis pour le viol d une jument

Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Beauvais (Oise) a été le théâtre d’une affaire qui sort de l’ordinaire. Paul, âgé de 81 ans, y a été condamné à quatre mois de prison avec sursis. Le prévenu a maltraité un cheval en 2014 et, le 10 mai 2017, a violé une jument, rapporte Le Parisien.
L’homme a tenté de minimiser les faits

Ce jour-là, Paul est surpris par un habitant. Enfermé dans un box, il est aperçu recouvert de poils blancs à sa sortie. L’homme est connu dans la commune de Fay-les-Etangs pour s’en être déjà pris à des animaux. C’est la propriétaire de la jument, qui, arrivée sur place, constate que son animal, « habituellement docile et calme », est totalement « paniqué et refuse de se laisser approcher ». L’expert vétérinaire mandaté par les gendarmes remarque que l’animal présente « une forte inflammation des parois vaginales ». Il estime que ces contusions « résultent de pénétrations violentes et répétées »

Devant le tribunal Paul a essayé de nier, avant de minimiser les faits. « J’aime les animaux. Je ne veux pas les faire souffrir… », a-t-il assuré à la barre. La jument a du être changée de pré « face au traumatisme » et a été indisponible plusieurs semaines a indiqué l’avocat des propriétaires.

En sus de la condamnation à du sursis, l’octogénaire s’est vu interdire la possession d’un animal et doit recevoir des soins immédiats.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :