Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Jeudi 26 Avril
Shibari

Bondage

Fétichisme

YAOI"Attache Moi"

pour ceux qui aime attacher ou être attachés!!!!!!!!!

Mode & Fétichisme par Geneviève Lafosse Dauvergne

Cuir, soie, corset, talons aiguilles bien sûr, mais aussi maille, métal, Nylon, uniforme... loin de proposer une vision réductrice du fétichisme dans la mode, qui tendrait uniquement à l’aborder d’un point de vue sexuel, cet ouvrage met en relief les liens étroits qu’entretiennent depuis toujours les deux univers aussi bien dans l’inconscient collectif que dans celui de la plupart des créateurs. En partant de la définition première du mot fétiche, à savoir objet de culte chargé de pouvoirs magiques et bénéfiques, Geneviève Lafosse, journaliste de mode depuis vingt ans, propose une relecture de l’histoire de la mode, de ses tendances et de ses diktats. Si l’habit ne fait pas le moine, nous sommes aussi ce que nous choisissons de porter, tout comme les grands couturiers se définissent au travers des matières qu’ils préfèrent travailler ou des vêtements qu’ils créent. Accompagné de nombreuses interviews de créateurs et de plus de 200 illustrations, cet ouvrage aborde de manière inédite le monde si fantasmé de la mode.

Jeudi 26 Avril
Asie fetish

Guépière

Lingerie

Fétichisme

Lara Stone, fetish girl dans Vogue Japon

C’est l’une des tops modèles qui nous régale avec des images fetish comme on aime. Superbe devant l’objectif du photographe Mario Sorrenti,
A noter également, la magnifique guêpière Bordelle qui nous fait fondre d’envie.

Mercredi 25 Avril
Actualité BDSM

Evènements fetish

Un Lov Hotel à Paris

Un sex-shop parisien crée le premier «love hotel», concept en vogue au Japon, et propose des chambres pour 25 euros de l’heure.
Grosse concurrence pour les buissons et autres portes cochères, Paris est désormais équipé d’un love hotel. Mais contrairement à ce que pourrait laisser suggérer ce nom aux âmes innocentes, le Love Hotel Paris n’est pas un établissement où l’on va pour se conter fleurette, ni même d’ailleurs un endroit où il est possible de passer la nuit (ce n’est pas officiellement un hôtel). Il est en revanche bien situé à Paris, précisément rue Saint-Denis (Ier arrondissement).

Le Love Hotel Paris est le cousin lointain d’un concept qui fait fureur au Japon : l’hôtel proposant des chambres à l’heure pour batifolages diurnes. Jo, le patron, aime bien le Japon. Mais, surtout, il touche sa bille dans le business de la fesse. Jo est le propriétaire du Club 88, un sex-shop de 2 500 m2 sur cinq étages, employant plusieurs dizaines de personnes et se targuant d’un record : «Le plus gros référencement de films pour adultes d’Europe» (33 000 titres, pour info). C’est au c½ur de ce modeste commerce de quartier que se nichent les six «chambres» du Love Hotel Paris, auquel on accède par une porte automatique à l’enseigne chatoyante.


L’Hotel Plaisir SM est doté d’un décor austère à souhait pour pratiquer des petits (ou grands) jeux de domination et de soumission. Dans cette chambre de plaisirs, pour maître ou esclave, l’ambiance sadomasochiste sera au rendez-vous grâce notamment au cuir noir capitonné qui tapisse le mur. Des tableaux sans équivoque collés au mur, qui donneront des idées bien salaces à la personne qui domine, entrez dans l’univers très spécial de la cruauté, mais de la cruauté qui génèrera un plaisir réciproque.

Le donjon SM fait partie des chambres "catégorie Salon"; dans cette catégorie, vous disposez d’une barre de Pole Dance, et d’un canapé d’angle, qui vous permettra de profiter pleinement du spectacle offert par votre partenaire. Pour un séjour de durée plus longue (plus d’une heure), vous pouvez prendre une chambre avec un lit, comme la Gondole Vénitienne, le Dojo Japonais, ou la chambre Bollywood.

L’Hotel Plaisir SM est aussi équipé d’une barre de pole dance pour obliger votre soumise à vous faire un strip-tease. De nombreux scénarios sont envisageables dans l’hotel plaisir SM, à vous de les mettre en pratique pour rendre inoubliable votre visite dans la « chambre de tortures ». Une paire de menottes, une laisse ou un martinet pour les plus chauds, il y a pas mal d’accessoires à utiliser dans le donjon SM, des outils que vous pouvez vous procurer dans notre lovestore.

«Finalement, c’est plus discret pour les couples illégitimes. On peut penser qu’ils vont juste au sex-shop faire du shopping. Alors que quand on rentre dans un hôtel, on voit bien ce qu’on va y faire», assure l’employé qui fait visiter la maison. Il faut ensuite emprunter un escalator, passer devant un alignement de cabines où des messieurs regardent la télé - mais pas Julien Lepers -, reprendre un autre escalier en carrelage comme dans les friteries de la péninsule ibérique. Tout en haut, à droite, un homme très musclé du slip représenté grandeur nature sur le mur indique l’espace gay.

Les lits sont recouverts d’un simple drap-housse (mauvaise adresse pour ronfler enroulé dans une couette en plume d’oie). En face, un grand écran proposant l’intégralité du catalogue de la cinémathèque qui a fait la renommée de la maison. Des miroirs. Une douche et un minilavabo comme ceux des WC, mais pas de WC : un peignoir et une paire de chaussons jetables sont prévus pour sortir et se rendre à ceux de l’étage sans attraper la mort. A côté du lit, une grosse console qui ressemble au matériel informatique dans Star Trek avec des boutons lumineux et un énorme joystick permettant de régler l’ambiance lumineuse, de commander des films ou d’appeler la «réception», même si, comme ce n’est pas un vrai hôtel, il n’y a pas vraiment de room service (mauvaise adresse aussi pour l’orange pressée et sa corbeille de viennoiseries).

«Casser la Routine»

Comme c’est «désinfecté» après chaque passage, et pas très aéré, ça sent un peu le détergent parfumé et le sport collectif. Ce qui ne dérange visiblement guère la clientèle. Depuis son ouverture l’an dernier, le Love Hotel Paris cartonne. Pour 25 euros de l’heure, il accueille des couples non-stop de 9 heures à 2 heures du matin. D’après un des employés de la maison, on y croise des couples adultères, des couples «qui veulent casser la routine», ceux qui fêtent leur anniversaire de mariage, ceux qui travaillent dans le quartier et beaucoup de jeunes qui n’ont pas forcément d’appartement pour faire leurs affaires, ni d’argent pour fréquenter les hôtels traditionnels (ceux avec les oranges pressées et les couettes en plume d’oie).

ALICE GERAUD pour LIBERATION

Mardi 24 Avril
Sadomasochisme

Masochisme

Sadisme

4 bonnes raisons pour devenir sadomaso

Êtes-vous un passionné du fouet, de la cravache ou des fessées ? Votre rêve le plus coquin concernant votre copine, est de jouer au maître et à l’esclave soumise ? Les fantasmes sadomaso gagnent de plus en plus de terrain dans la population et leur pratique, conseillée par les sexologues et encouragée par les films et par la littérature érotiques, est à la mode à présent. Ne soyez pas à la traîne, venez découvrir 4 bonnes raisons pour devenir un expert en pratiques sadomaso! Avant de passer du rêve au réel en vous inscrivant sur dress.fr

Tout d’abord, on va se poser la question de rigueur : En quoi consiste le sadomasochisme ?

Le sadisme consiste à être excité par la douleur qu’on afflige à quelqu’un d’autre et le masochisme jouir du fait que quelqu’un vous fasse mal.

Malgré la cruauté de cette définition, la plupart des jeux sadomaso au sein du couple, ne comportent aucune violence et n’ont pas de conséquences négatives pour les partenaires. Pour les amants, il n’est pas question de s’agresser car il suffit de jouer avec les symboles pour s’exciter : accessoires, rapport maître /soumis.

Les fantasmes sadomasochistes sont les moins courants mais cela ne veut pas dire qu’ils soient rares. Parfois la fréquence de ces pratiques est méconnue, et les gens ne les avouent pas puisqu’en général elles sont considérées déviantes par le reste de la société.

L’envie de pouvoir est excitante

Les fantasmes sadomaso sont liés à des envies de pouvoir et ce dernier peut s’avérer un élément très excitant au sein du couple. Les jeux de rôles de domination- soumission, selon les opératrices de téléphone des lignes roses (hot line), constituent le fantasme le plus courant de ceux qui appellent et les sexologues font le même constat, parmi leurs patients.

Donc, laissez s’envoler votre imagination et n’hésitez pas à laisser sortir le pervers qui est en vous tout en encourageant les idées coquines de votre femme. Vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil à notre boutique sex shop en ligne pour acheter des accessoires très excitants, tout comme la cravache noire de vos rêves.

On est déjà accro aux pratiques sadomaso sans le savoir

Si une certaine pratique sadomaso vous taraude jour et nuit mais vous la rejetez toujours car elle vous paraît trop osée, partagez ce fantasme avec votre copine avant de laisser tomber. On ne sait jamais, elle pourrait le trouver sympa ;-)

Certains couples ont recours (et très souvent d’ailleurs) aux pratiques sadomaso sans le savoir, puisque pas mal de mises en scène érotiques comportent des rapports de domination- soumission, par exemple, l’esclave sexuel, l’infirmière et le patient (dans ce cas le patient est le soumis et l’infirmière la maîtresse).

Si, en lisant cet article, vous réalisez que vous êtes déjà accro au sadomasochisme, pourquoi ne pas aller plus loin et essayer ces autres pratiques qui vous excitent et que vous croyiez anormales : le fouet, la cravache, devenir un esclave sexuel portant un masque qui couvre vos yeux, pour augmenter le suspens, enfin, toute une gamme d’activités sexuelles à découvrir.

Les pratiques sadomaso aident à redécouvrir sa partenaire

Parfois, aimer les pratiques sadomaso, peut signifier que vous voulez mater votre chérie (car, dans le fond, vous n’avez pas l’impression qu’elle est vraiment vôtre). Dans ce cas, le fantasme comporte une rencontre chaude avec une inconnue qui finit toujours par s’offrir complètement à son amant.

Généralement, cette attitude soumise suffit à exciter le partenaire qui, par moyen d’ordres verbaux ou de petits coups de fouet, indique à sa femme dans quelle position il veut l’embrasser.

Le plaisir et la douleur sont inextricablement liés dans l’esprit de certaines personnes et, en plus, dans la réalité, la fessée augmente le flux de sang dans le sexe ce qui facilite l’excitation des organes érectiles : le pénis et le clito.

Au même titre que l’exercice physique ou toute autre activité qui accélère le rythme cardiaque, les fessées, les coups de cravache et le mouvement que comportent les pratiques sadomaso, stimulent l’excitation des organes sexuels.

Voilà une bonne façon de se passer du viagra ou d’autres astuces (artificielles) pour vous assurer une érection optimale

Et pour finir, si en lisant cet article vous devenez accro aux pratiques sadomaso, n’oubliez pas que dans tout ce que vous faites, le respect de l’autre est essentiel.

Lundi 23 Avril
Body Art

Photo

Shibari

Bondage

Body Art et Shibari

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :