Visona Viseri - Shibari Mistress Club Kyoto par francisloup">
Visona Viseri - Shibari Mistress Club Kyoto par francisloup"> SM, le blog

Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Mardi 22 Mai
Asie fetish

Shibari

Bondage

Visona Viseri - Shibari Mistress Club Kyoto

Show La Perla - Liege

Lundi 21 Mai
BD et BDSM

Littérature SM

Discipline : Maitresse Dominique de Xavier Duvet

En bref, Maitresse Dominique raconte son parcours de jeune homme amoureux des dessous féminins jusqu’à son statut de Maîtresse.

Explorant une sexualité très peu mise en avant, Discipline dévoile le fétichisme des sous-vêtements féminins, le transgenre et les relations sadomasochistes. C’est un monde de sensations fortes, un monde où les hommes sont entièrement soumis à des femmes dominatrices.

Le parcours de Dominique commence à l’adolescence. On rentre vite dans le vif du sujet dès qu’il se met au service de celle qui deviendra sa mentor, maîtresse Claire. Celle-ci le forme et éduque son esprit et son corps.

Avec des planches réalisées à l’aérographe, ainsi qu’une construction de pages dynamique, Duvet a un vrai talent à nous faire rentrer dans cet univers. On reste dans le ton de confessions illustrées.

Hors la représentation graphique extrêmement détaillée, ce qui choque est la psychologie des personnages. L’emprise est totale. Comparée aux autres BDs traitant de SM, celle-ci reste largement du dessus du lot. On ne peut s’empêcher de s’interroger : quel rôle pourrais-je tenir? Pourrais-je vivre cette expérience? Ce qui est certain, c’est que c’est un sacerdoce, un style de vie de tous les instants.

Donc, la lecture ne laisse pas indemne, l’avertissement figurant sur la BD n’est pas pour faire joli.

- Je suis Sonia, ma cocotte, et je vais t’apprendre à ne plus penser avec ta bite… Mais avec ton cul !

Tabous Editions

Lundi 21 Mai
BD et BDSM

Littérature SM

Le journal d’une soubrette

Polar sexuel dans la veine de la littérature et du cinéma noirs, le journal d’une soubrette nous montre comment, avec une petite morale et une grande volonté, on peut se sortir de toutes les situations. C’est aussi l’album de Xavier Duvet le plus “classique”.

Les personnages de Xavier sont les pantins d’une fresque pornographique qui s’étend sur plusieurs générations : nous retrouvons ainsi, au fil des albums, nos acteurs dans plusieurs univers, à différentes périodes de leur existence.
Avec Le journal d’une soubrette nous sommes à l’origine de la saga. Clara, pauvrette sans le sou, part pour New York avec la ferme intention de réussir. Elle entre au service de Madame Lucy comme soubrette mais, un jour, un homme est découvert mort dans une situation bien fâcheuse…

Xavier Duvet a débuté dans le dessin dans les années 80 pour des magazines de jeux de rôle (Casus Belli…). Un jour, alors qu’il démarche un éditeur pour lui vendre des couvertures de magazines représentant des pin-up, il se voit confier la réalisation de sa première bande dessinée (l’initiation de Chris ); 14 autres albums suivront (pas encore tous édités !). Depuis plus de 100 000 exemplaires de ses BD ont été vendus dans le monde (France, USA, Allemagne, Hollande…). Il est aussi célèbre pour ces pin-up ultra-réalistes à l’aérographe parues dans PENTHOUSE. Il collabore également au monde de la publicité et du web.

Pages : 48 pages en noir et blanc
Format : 23x32 cm, couverture cartonnée
Tabous Editions

Dimanche 20 Mai
Flagellation

Fétichisme

Le fouet : initiation ou perversion ?

Connu depuis l’antiquité pour ses vertus aphrodisiaques, le fouet fait son come-back ! Objet de fantasme érotique très puissant, il est tour à tour associé aux pratiques SM, ou au libertinage. Tombé en amour d’un ouvrage qui lui est dédié, le psychiatre Philippe Brenot dévoile les secrets de cet art.

"Qui n’a un jour craint, redouté, rêvé d’être fouetté(e) ou flagellé(e)", questionne le psychiatre Philippe Brenot. Sa passion pour la flagellation remonte à 1992, à Nice, très précisément. C’est lors d’une brocante que son oeil averti de bibliophile est attiré par un petit livre "Traité du fouet" (1753-1799) de François- Amédée Doppet, médecin, homme politique et général de l’armée napoléonienne. Au fil des pages, il découvre les secrets de cet art, des pratiques de flagellations dans l’Antiquité, à celle des maisons closes, entre mise en garde des erreurs à ne pas commettre et délicieux secrets d’amour.

Les antiques raffolaient du fouet !

Très tôt dans l’histoire de l’humanité, les textes anciens relatent les liens entre la douleur et la jouissance. "On sait combien les prêtresses de Milet jouaient du fouet pour exciter la volupté. Hérodote raconte les flagellations érotiques des fêtes d’Isis où tous les fidèles armés de fouet se frappaient jusqu’à ce que surexcités par la violence et la douleur ils tombassent anéantis dans les bras les uns des autres" nous rappellent Philippe Brenot.

Les textes sont formels, pas de fêtes orgiaques sans rituels du fouet, que ce soient les Dyonisies en Grèce ou les Bacchannales à Rome...

La flagellation, une pratique contre l’impuissance ?

Le fouet trouvait aussi sa place dans les traitements contre l’impuissance ! L’une des grandes croyances anciennes était que le sperme fécondant venait de la moelle épinière. Selon la doctrine hippocratique, il fallait réchauffer les lombes pour redonner de la vigueur au membre défaillant.

Une des raisons pour laquelle, nos grands-pères, sans doute, adoptaient les ceinture en flanelle pour se chauffer les reins quand d’autres recourraient à l’art du fouet. "La flagellation était un moyen particulièrement efficace, surtout si elle était pratiquée par une jolie brune" précise le psychiatre, illustrant ainsi cette pratique prisée dans les maisons closes, et administrée par des jeunes filles, à quelques libertins surannés, en extase. Et vigoureux. Preuve s’il en est de l’efficacité du remède !

Un châtiment source de déviance

Objet fétiche des pratiques masochistes, le fouet fait son entrée très tôt dans la vie de Léopold von Sacher-Masoch, y laissant les traces que l’on connaît aujourd’hui. Dans son écrit culte La Femme au fouet, il y relate comment à l’âge de 10 ans, il sera puni par sa tante qu’il surprend avec un amant : "Me tenant par les cheveux de la main gauche, et me posant un genou sur les épaules, elle se mit à me fouetter vigoureusement (...) Mais il me faut bien le reconnaître, tout en me tordant sous les coups cruels de la belle femme, j’éprouvais une sorte de jouissance". Dès lors des femmes porteuses de fouet, chaussées de bottines de velours, et autres avatars fétichistes, seront partout présentes dans l’oeuvre de Masoch.

Philippe Brenot commente cette expérience : "Ce type de corrections peut amener des déviations, une forme de perversion des pulsions. Il ne pourra pas s’échapper de cette scène, devenue sa seule source de jouissance".

Initiation à la flagellation amoureuse

La flagellation amoureuse peut cependant avoir d’autres racines que la perversion masochiste, "notamment celle de l’initiation progressive par un érotisme bien consenti", modère le psychiatre. Véritable raffinement érotique, cette pratique est au coeur de la littérature érotique : plus de 700 livres lui sont consacrés entre 1890 et 1940. A noter La Voluptueuse Souffrance de Max des Vignons (1930), Coups de fouet de Lord Birchisgood, Le magnétisme du fouet de Jean de Villiot (1902)...

A la grande époque de la censure, la flagellation, comme d’autres raffinements érotiques, était un signe de libération des moeurs. Au delà d’une simple pratique SM, s’y mêlaient des sensations corporelles voluptueuses, source d’excitation. "A la douleur, y était associée le fantasme de la domination, toujours en cours aujourd’hui" explique le psychiatre.

Le fouet entre fantasmes et pratiques sm

"Le fouet et la douleur masochiste peuvent être un fantasme excitant pour certains qui ne le réaliseront jamais..." soutient le psychiatre. Pour d’autres, qui désirent la vivre, ils peuvent être une réalité jouissive. "Peu de pratique du fouet subsistent, hormis dans certains milieux très particuliers du SM, une minorité, croyez-moi !" ajoute-t-il. Il n’en reste pas moins un fort symbole érotique de la soumission consentie, qui perdure dans la pratique de la fessée toujours en cours.

Sa variante, version cravache et bottines, proposée par les corners dédiés au plaisir, peuvent alimenter ce fantasme. Curieux des égarements du sexe, Philippe Brenot, précise : "Toute stimulation particulière du corps peut être excitante, à une seule condition toutefois : que le jeu soit librement consenti par les partenaires en présence !

Samedi 19 Mai
Body Art

Fétichisme

Visual Body Art

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :