Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Mercredi 03 Octobre
Sexualité

Actualité BDSM

Insolite

Découvrez l’étude scientifique sur la taille des pénis dans le monde ! Les Français très mal placés....

Voilà encore étude qui déclenche un intérêt certain chez les hommes, mais également chez les femmes, et pourtant nous les Français ne sommes pas vraiment mis en valeur par les résultats !

Un chercheur a comparé les tailles moyennes du sexe des hommes en érection dans plusieurs pays.

Verdict : les Français sont en dessous de la moyenne !

Le professeur Richard Lynn, de l’Université d’Ulster en Irlande du Nord, a étudié les tailles moyennes des pénis de différents pays et établi un classement.

En érection, la taille moyenne d’un pénis est de 14,5 cm.

Classement mondial

Au niveau mondial, ce sont les Congolais qui font la part belle aux clichés avec un sexe long en moyenne de 18,034 cm.

Suivent les Équatoriens (16,51) et les Ghanéens (15,748).

Les Indiens et les Thaïlandais arrivent ex æquo avec 10,2 cm.

La palme du plus petit pénis est par contre attribuée aux Coréens (Nord et Sud) avec 9,652 cm.

Classement Europe

En Europe, les premiers du classement sont les Islandais, avec une moyenne de 16,51 cm.

Les Hollandais suivent avec une moyenne de 15,87 cm, puis les Belges (15,85), les Italiens (15,74), les Allemands (14,478), les Anglais (13,97) et les Espagnols (13,93).

Les Français sont loin derrière avec une moyenne de 13,53 cm.

A peine l’étude publiée, des chercheurs remettent déjà en cause sa fiabilité. La récolte des données a notamment été réalisée sur Internet et manquerait de méthodologie

Mardi 02 Octobre
Lyon

Actualité BDSM

Happening

Fétichisme

Les fétichistes descendent dans la rue

Difficile de s’habiller fetish pour aller au travail ou au supermarché… bref, en dehors de la maison et les soirées dites «de cul». Mais ce week-end, à Lyon, dans le cadre d’un gros événement appelé le Bal des supplices, une bande de fétichistes ont pris le risque de sortir des sentiers battus. A l’heure de la messe, une vingtaine d’individus sont sortis dans la ville de Lyon, entre les traboules et la place St-Jean, afin de réaliser ce rêve que tous les fétichistes partagent en secret : sortir dehors, au grand jour, sans plus se cacher. Marcher librement dans la rue, porteurs d’un message de paix : love et sexe.

Le happening, organisé par l’association Polizei Klub, était ainsi présenté sur le site du Bal des supplices : «Si vous voulez participer à une expérience artistique originale, si vous avez envie de vous montrer au grand jour avec votre plus belle tenue latex, PVC, cuir, zentai… si vous rêvez de poser en pleine rue avec votre masque à gaz, vos cuissardes ou votre cravache, rejoignez-nous. Dresscode obligatoire.»

Car le vêtement n’est pas qu’une protection contre le froid. C’est un système indicateur. Indicateur de quoi ? Dans la plupart des sociétés rurales, une «stricte codification du signe vestimentaire renseigne immédiatement sur le sexe, l’âge, la religion, le statut social de celui qui porte tel ou tel costume», explique l’anthropologue Yves Delaporte. Mais dans les sociétés modernes, plus fluides, le code est devenu plus psychologique. En clair : le vêtement s’est doté du pouvoir de «renseigner sur l’être intime de son porteur». Intime au point de révéler les fantasmes sexuels. Ce qui explique peut-être pourquoi certaines tenues provoquent tellement d’émois, font courir à ceux qui les portent le risque de se faire agresser dans la rue.

Aucun vêtement n’est innocent. La plupart des révolutions s’appuient d’ailleurs sur le port ostensible de tenues ou d’accessoires lourds de significations. Yves Delaporte poursuit : «Les députés du Tiers Etat s’insurgeant contre la décision de Louis XVI d’assigner à chaque ordre un costume particulier, les députés québécois endossant l’habit paysan pour siéger au Parlement, André Marty affichant à la Chambre des députés un débraillé prolétarien, Ataturk menaçant de mort les porteurs de turbans, tous ceux-là et bien d’autres expriment, plus ou moins consciemment, la conviction que la manière de s’habiller est indissolublement liée à un type de société. Ce n’est certes pas par hasard que les grands réformateurs, les périodes de lyrisme révolutionnaire, ont accordé au vêtement une place centrale dans leurs préoccupations : que l’on songe à l’Assemblée Constituante demandant à David la création d’un costume républicain ; ou bien à ce qui, dans l’Iran de 1979, s’est joué autour du port du tchador ; partout, la résurgence des nationalismes s’accompagne d’un renouvelé pour les costumes traditionnels. Dans ces quelques exemples, ainsi que dans tous ceux que chacun pourra évoquer d’abondance, le costume apparaît comme le symbole d’un monde à détruire, ou celui d’un monde à construire.»

C’est le cas des tenues fétichistes (pour ne pas dire «masturbatoires») qui s’enfilent comme des secondes peaux très près du corps et très… caressantes. Qu’elles soient en vinyle, latex, cuir, nylon, lycra laqué ou néoprène, ces matières adhésives collent tellement qu’on ne porte généralement rien en-dessous. Ce qui donne l’impression – quand on s’y glisse – d’être nu(e) : frisson garanti. Mais le frisson est souvent de courte durée, car il suffit de porter ces tenues en extérieur pour s’attirer des réflexions parfois accompagnées de gestes agressifs, de menaces voire de coups. Pourquoi ? Parce que ces tenues sont souvent intégrales, elles recouvrent chaque centimètre carré de peau, visage y compris, afin que la personne disparaisse au profit du fantasme pur.

Les tenues fétichistes détruisent l’ordre d’un monde basé sur les relations de pouvoir. Il est impossible de deviner, lorsqu’on regarde un fétichiste, quel est son métier, son milieu d’origine, ses croyances ou son revenu. Parfois même il est impossible de deviner son sexe. Les tenues fétichistes sont des tenues qui mettent tous les individus sur le même plan. Elles ne délivrent qu’un seul type d’information sur celui ou celle qui les portent : une information d’ordre strictement sexuel. «Voici mon fantasme, dit le fétichiste. Voici mon scénario érotique». D’une certaine manière, le fétichiste propose un nouveau contrat social, révolutionnaire, basé non plus sur la hiérarchie mais sur le désir.

Liberation - 30 Septembre 2012

Lundi 01 Octobre
Sondage

Sexualité

Fantasme

83 % des infidèles fantasment sur la cabine d’essayage

Si faire l’amour dans des lieux insolites fait partie des fantasmes les plus répandus, il est généralement assouvi dès lors qu’un amant entre dans sa vie. Mais quels endroits incongrus rêvent d’explorer les infidèles pour vivre des moments intenses en toute intimité ? Le site de rencontres extraconjugales « Gleeden » s’est penché sur le sujet et c’est dans l’appartement de leur amant que les femmes aimeraient à 72% braver l’interdit ultime. « Ce fantasme érotique spécifiquement féminin nous renvoie aux délices et à l’excitation des jeux de portes dérobées et autres dissimulations bien réelles », indique le site de rencontres. Mais il n’y a pas que les univers intimistes qui excitent les amantes puisque 67% d’entre elles déclarent fantasmer sur une partie de sexe au bureau avec un collègue ou leur patron. A quelle heure et dans quelle pièce ? L’étude ne nous le dit pas. Autre lieu insolite : chez des amis, pendant un dîner. « Madame fait le choix de venir accompagnée de son amant, rebaptisé collègue de bureau ou cousin pour l’occasion. » Il suffit d’attendre le moment propice, quand les hôtes sont en cuisine par exemple, pour outrepasser les règles et s’adonner au plaisir charnel.

Huis clos érotique

Et les hommes, de quoi rêvent-ils ? De discrétion et d’excitation. 83% des sondés fantasment sur la fameuse cabine d’essayage, suivi à 76% du vestiaire d’un golf. Leur scénario idéal ? Qu’une femme aille les rejoindre discrètement dans un endroit exigu pour un huis clos des sens infernal. Quant au dernier lieu à connotation érotique, il s’agit du toit d’un building ou d’un monument à 61%. « Le toit du Palais de Tokyo ou encore de l’Opéra » sont, selon « Gleeden », les principaux lieux plébiscités par les amants parisiens.

Dimanche 30 Septembre
Lingerie

Défilés fetish

Fétichisme

Défilé Charlott’ Lingerie 2012

La lingerie fascine, la lingerie fait rêver, et pourtant la lingerie... intimide. C’est en partant de ce constat que Charlott’ a décidé d’aller à la rencontre des femmes plutôt que de leur demander d’entrer en boutique.

Une démarche originale qui a largement contribué au succès de la marque en France et dans le monde.

Eccentric-fashion-weekend 7 Octobre 2012

Eccentric Fashion organise des défilés de mode depuis 1971!

Le premier défilé de mode a été tenu dans une petite maison au milieu d’une forêt avec 45 invités. Puis les évènements se sont multipliés .Depuis 15 ans l’Eccentric Fashion est devenu un des week end excentriques les plus réputés d’Europe.

La participation est possible de jeudi à dimanche ou de vendredi à dimanche, ou jeudi jusqu’à samedi. Vous pouvez aussi visiter l’événement juste un jour, comme jeudi, vendredi ou samedi.
Le Samedi sera réservé au Circo Bizzaro (Cirque Bizarre)
Toute la mode dans le latex, le vinyle, le cuir, le plastique.

Tous les invités sont habillés dans du latex, du vinyle, du cuir, du plastic ou dans des tenues comme le poney boy ou girl, le clown, le magicien.

L’hôtel ou se déroule ce week end est non loin de Interlaken en Suisse et il y a des navettes depuis l’Aéroport de Zurich.
Pour plus d’informations:www.eccentric-fashion.ch

Vendredi 28 Septembre
Insolite

Bondage

Accessoires

Barbie Bondage

Regardez ce beau jouet. Une vraie Barbie. Sauf que cette poupée n’est pas pour les enfants !

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :