Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Samedi 13 Octobre
Actualité BDSM

Littérature SM

Fétichisme

Aventures délirantes

Un traumatisme ancien, un génie précoce, une passion dévorante les a fait basculer dans la folie des corps, de leur corps. Toutes les femmes de ces Aventures délirantes sont toutes obsédées d’amour ou de désir, toutes fragiles et fortes, de cette force que donne le sexe par son élan vital, rédempteur ou destructeur.Elles sont toutes folles, à leur façon, hors les lois ordinaires de la logique et des codes. Ce qu’elles osent ou qu’elles rêvent de fabuleuses obscénités, ce qu’elles observent d’étranges et indécents rites, ce qu’elles commettent de troublantes transgressions, c’est leur esprit malade et leurs sens déréglés qui le soufflent aux héroïnes de ces nouvelles, inspirées pour la plupart de faits réels.Car les archives, comme l’actualité, sont pleines de ces brûlantes « cinglées », de ces fascinantes égarées qui donnent une signification et une richesse particulières à « l’amour fou ». Pour son 25 ème livre, Françoise Rey plonge dans l’univers délirant des femmes qui aiment s’adonner sans réserve à la folie des corps et revient ainsi à son écriture favorite, celle d’un érotisme torride, débridé et joyeux.

L’auteur

Considérée comme la "grande dame de l’érotisme", Françoise Rey a publié une vingtaine de livres depuis le succès fulgurant de son premier roman, La Femme de papier, en 1989. Professeur de français dans le Beaujolais, elle fut la première femme à revendiquer son goût pour la littérature érotique et à défendre ses livres sans pseudonyme, ouvrant la voie de l’écriture à de nombreuses femmes. Devenue grand-mère, elle continue son exploration des fantasmes avec une grande tendresse mêlée d’une incorrigible impertinence.

Éditions Blanche

Vendredi 12 Octobre
Sextoys

Insolite

Un sextoy pour vibrer à distance

Faire l’amour à distance n’est pas une mince affaire. Si vous ne supportez plus les kilomètres qui vous séparent de votre partenaire, « LovePalz » est le vibromasseur qu’il vous faut pour expérimenter une séance de sexe… virtuel. Le principe ? Chaque partenaire possède une partie différente de ce sextoy : « Hera » pour les femmes et « Zeus » pour les hommes. Le tout est relié à une application iPhone qui envoie les données en temps réel. Ainsi, lorsque l’homme place son pénis dans le tube doté de capteurs, un message instantané est transmis par smartphone à sa partenaire qui détient l’autre partie du gadget.

Des sensations en temps réel

Quand les deux éléments sont placés à l’endroit adéquat, la transmission des mouvements est effectuée grâce à un système de pompe à air intégrée. Mouvement, rythme, pression, tout est reproduit en simultané. Sachez que si vous êtes tentée, il vous faudra débourser 95 dollars (73 euros) et attendre encore un bon mois si tout va bien. En effet, la sortie de ce sextoy révolutionnaire n’est prévue que si, et seulement si, le nombre de commandes est suffisant. Alors, prête à l’adopter ?

Jeudi 11 Octobre
Australie fetish

Actualité BDSM

Insolite

Un restaurant australien retire ses urinoirs en forme de bouche

A Sydney, l’Ananas Bar and Brasserie, un restaurant qui a ouvert ses portes il y a trois semaines, est au coeur de la tourmente. Adulé pour son style chic et raffiné, ce restaurant rencontrait jusque là un franc succès, et ce notamment pour sa cuisine française.

Le problème vient des toilettes, où plutôt de la forme un peu spéciale de ses urinoirs. Des pissotières qui prennent l’apparence de bouche géante, dont la forme et le rouge pulpant indiquent clairement que ce sont des lèvres féminines.

Ces vespasiennes sont « l’½uvre » de l’artiste néerlandaise Meike van Schjindel dont les modèles existent dans de nombreux établissements du monde entier. Mais en Australie, cet art quelque peu particulier a été taxé de « création misogyne » par l’écrivain féministe Anne Summers. « La misogynie est largement répandue, et c’en est un exemple parmi d’autres. Le concept est d’ailleurs assez nouveau et dérangeant: on demande aux hommes de mettre leurs sexes dans ces bouches qui servent d’urinoirs » ironise l’auteur.

Le restaurant a annoncé qu’il retirait ces urinoirs de la discorde, la porte-parole de la brasserie annonçant même qu’ils seraient démontés dès aujourd’hui. Avant de présenter les excuses du groupe : « Nous présentons nos regrets sincères à tous ceux (et celles !) qui se seraient sentis offensés ».

Jeudi 11 Octobre
Tatouage

Body Art

Actualité BDSM

Fétichisme

Une mère arrêtée pour avoir tatoué sa fille de 11 ans

La récente arrestation d’une mère coupable d’avoir tatoué sa fille de 11 ans met en lumière les dérives potentielles de la vague des tatouages. Stars ou inconnus, nombreux sont ceux qui réalisent – un peu tard – le caractère inaltérable du « body art ».

Les tatouages ont la peau dure. Et à l’heure de choisir son tatoueur, mieux vaut prendre ses renseignements. Portés par l’enthousiasme du projet, ou gentiment encouragés par des amis bien intentionnés, nous sommes chaque année plus nombreux à opter pour un ornement corporel. Mis en avant par les people du monde entier, le phénomène a ses gourous, ses divas… et ses déçus. Car à vouloir agir trop vite, on court le risque de regretter son geste. Par définition, un tatouage est permanent – sauf à recourir à une chirurgie hors de portée du commun des mortels – et les artistes tatoueurs n’offrent pas tous les mêmes garanties de sérieux. Certains ont même connu un réveil difficile

Angelina Jolie, fan de longue date

Longtemps associé à une forme de rébellion, le tatouage s’est peu à peu mué en preuve d’amour – elle aussi définitive, pensez-y – et est aujourd’hui devenu un mode d’expression particulièrement recherché, pour le pire et pour le meilleur. Jamais à la traine en matière de tendance, Angelina Jolie est l’un des hérauts du phénomène. Véritable girouette du tattoo, Mme Pitt a ainsi transformé le superbe tatouage en honneur de son ex tumultueux, Billy Bob Thornton, en preuve d’amour de ses cinq enfants. Original ? Pas tant que cela, en fait. Le rapport entre famille et « body art » est plus ténu, et parfois plus retors qu’on ne pourrait le croire.

Preuve d’amour…

Dernier avatar en date, ce fait-divers venu tout droit de Caroline du Nord : une jeune maman de 30 ans, elle-même largement tatouée, a choisi de doter sa fille de 10 ans d’un petit cœur sur l’épaule droite. C’est elle-même qui a réalisé le tatouage, dans son salon, à l’aide d’un appareil d’occasion, après avoir anesthésié la zone. Convoquée par la police, la jeune femme affirme avoir agi à la demande de sa fille, jalouse du corps de sa mère. L’histoire peut faire sourire, mais elle a le mérite de répondre à une question centrale : comment faire face aux demandes parfois farfelues de nos ados ? Et par-delà : quelle est la part de projection des parents dans les caprices de ces derniers ?

… ou abus d’autorité

Un peu plus tôt, toujours aux Etats-Unis, c’est un garçon de treize ans qui a attiré l’attention de sa maîtresse d’école en arborant un splendide dragon de 15 cm de long sur le torse. L’enfant s’était rendu chez un tatoueur sans ses parents, à l’occasion d’un séjour chez des cousins. En France, si de tels abus n’ont pas encore défrayé la chronique, c’est en raison du cadre légal entourant « l’effraction corporelle ». Tatouages et piercings ne peuvent en effet être réalisés que par des professionnels certifiés, et ne peuvent en aucun cas concerner des mineurs de moins de 16 ans. Au-delà, et jusqu’à leur majorité, les candidats doivent produire le consentement écrit de leur responsable légal.

Mercredi 10 Octobre
Belgique fetish

Actualité BDSM

Insolite

La photo compromettante de Philippe Gilbert

Philippe Gilbert est champion du monde. Alors, le coureur belge de l’équipe BMC expose son tout nouveau maillot arc-en-ciel sur la page d’accueil de son site officiel. Problème, il expose aussi une partie de son anatomie en raison d’un cuissard blanc particulièrement moulant... Depuis sa mise en ligne, cette photo suscite bon nombre de réactions amusées sur les réseaux sociaux.

Mercredi 10 Octobre
Sexualité

Littérature SM

150 idées reçues sur l’amour et le sexe

"Loin des yeux, loin du c½ur", "Les histoires d’amour finissent mal, en général", "L’amour-passion est destructeur", "Les hommes ont naturellement plus de besoins sexuels que les femmes"... Les idées reçues sur l’amour et la sexualité ne manquent pas. Mais en réalité, les choses sont à la fois plus complexes et moins prévisibles. Exercez votre esprit critique avec David Simard, philosophe diplômé de psychosexologie.

150 idées reçues sur l’amour et le sexe

De David Simard
Editions Générales First
333 pages
Prix : 20,50 ¤

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :