Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Vendredi 19 Octobre
Sylvia Kristel

Actualité BDSM

Evènements fetish

Sylvia Kristel au septième ciel

Révélée en 1974 par le colossal succès d’«Emmanuelle» l’actrice est morte mercredi à 60 ans d’un cancer.

Un fauteuil en osier, un collier de perles… L’imaginaire érotique d’une époque tient dans ces deux fétiches. En 1974, dans la France giscardienne, fille de la prospérité économique et de la libération sexuelle, Sylvia Kristel devient une icône sexuelle du jour au lendemain. Grâce à un film, Emmanuelle, et à un corps parfait, qu’elle offre aux regards avec une forme d’innocence, incarnation de la femme libérée du péché. Emmanuelle est un film de novices : le producteur, Yves Rousset-Rouard, le réalisateur, Just Jaeckin, pape du spot publicitaire, le compositeur Pierre Bachelet, et bien sûr l’actrice principale, mannequin sans expérience des plateaux, tous sont débutants. Quant au casting, il est du genre hétéroclite : l’acteur de théâtre belge Patrick Bauchau, qu’on reverra chez Wenders, le vétéran Alain Cuny, fidèle de Claudel (il exigera que son nom disparaisse du générique), Christine Boisson, future égérie du cinéma d’auteur (Garrel, Antonioni)

Le seul argument pour accrocher le spectateur, en dehors de l’affiche de rêve, c’est la sulfureuse réputation du roman adapté. Publié en 1959 et aussitôt interdit, il circule sous le manteau et vaut à son éditeur, Eric Losfeld, procès sur procès. L’auteur en est Emmanuelle Arsan, pseudo d’une princesse thaïlandaise mariée à un diplomate français, qui est probablement le véritable auteur de cette collection de fantasmes très masculins.

Sur fond d’exotisme asiatique à deux balles et de nature luxuriante, les audaces d’Emmanuelle semblent aujourd’hui bien anodines, mais à l’époque elles marquent durablement les esprits : combien de couples rêveront de reproduire la scène de coït instantané dans un avion de ligne ? Le film rassemble plus de 8 millions de spectateurs, et une salle des Champs-Elysées le projeta treize ans durant, sous-titré en anglais pour le public de touristes.

Au-delà de son gigantesque succès, Emmanuelle aura un autre impact sur le cinéma français : avec la fortune amassée, Yves Rousset-Rouard finance la troupe de café-théâtre le Splendid, où s’illustre son neveu, Christian Clavier, et produit les non moins lucratifs films des Bronzés.

Le premier rôle de Sylvia Kristel la marque au fer rouge. Pourtant, des réalisateurs importants s’intéressent à elle : le Polonais Walerian Borowczyk lui offre le rôle d’une prostituée dans la Marge, d’après Mandiargues, Claude Chabrol en fait l’héroïne de l’onirique Alice ou la dernière fugue - mais c’est un de ses films les moins cotés - et on la voit brièvement chez Robbe-Grillet. Déshabillée, bien sûr. Dans René la Canne, de Francis Girod (1976), aux côtés de Gérard Depardieu et Michel Piccoli, elle se montre à l’aise dans le registre comique, mais le film est un four. Suivra une version série Z de l’Amant de Lady Chatterley, à nouveau avec Just Jaeckin, où son corps de femme épanouie émeut encore.

Ce sont surtout les suites d’Emmanuelle qui la remettent au premier plan : l’Antivierge, Goodbye Emmanuelle… Mais l’âge ne sert pas ses affaires. Emmanuelle 4 la met brièvement (et cruellement) en scène dans la scène d’introduction : un chirurgien plastique brésilien la soumet à une opération réparatrice intégrale. Celle qui sort des bandages est… Mya Nigren, une actrice dix ans plus jeune. Et qui passe au porno hard, limite que Sylvia Kristel n’a jamais voulu franchir. Dans les années 90, une série télé reprend la franchise Emmanuelle, avec, dans le rôle-titre la Vénézuélienne Marcela Wallerstein. Là encore, la Kristel fait une apparition symbolique.

L’envers du décor, elle le racontera dans son autobiographie, Nue, parue en 2006 (1). Le show-biz et la cocaïne, les amants et maris qui croquent son patrimoine, le cancer, et des blessures plus secrètes. Un viol, à 9 ans, par un client de l’hôtel que tenaient ses parents. Le divorce de ces derniers, alors qu’elle a 14 ans. La quête de ce père absent à travers des relations avec des hommes plus âgés. L’un d’eux sera Hugo Claus, le plus célèbre écrivain d’expression flamande. Le couple aura un fils, Arthur.

Le 1er juillet, c’est ce fils qui découvre l’actrice, inanimée, dans son appartement d’Amsterdam, victime d’un accident vasculaire cérébral. En traitement pour un cancer de la gorge et plongée depuis dans le coma, Sylvia Kristel est morte mercredi, à 60 ans, en Belle au Bois dormant.

En 2005, l’artiste electro Villeneuve choisissait sa photo, enlaçant le warholien Joe Dalessandro dans la Marge, pour la couverture de son premier CD. Une image pop glamour sans espoir, comme cette fille du Nord dont la beauté un peu froide survivra à la médiocrité de ses films.

L’oeuvre qui fait scandale dans une exposition autrichienne qui débute le 19 octobre

C’est un véritable trompe l’oeil qui a été conçu pour accueillir les visiteurs de l’exposition Nackte Männer ,Les Hommes nus , qui ouvre ses portes le 19 octobre dans la capitale autrichienne et qui fait scandale avant même l’ouverture des portes.

Il s’agit d’un assemblage complexe de photographies gigantesques, collées sur des panneaux de bois, a permis d’intégrer l’escalier qui mène au musée dans le corps d’un homme qui tient la posture d’un gisant étrusque.

Pas d’alternative pour les badauds : il leur faut frôler la verge et les testicules du modèle qui pose sereinement.

Baptisée Mister Big cette oeuvre a été conçue par Ilse Haider, une artiste de Salzbourg connue pour ses travaux sur le nu masculin.

La crudité de l’oeuvre a suscité des réactions choquées, mais sur place elle fait la joie des passants qui se font photographier devant le pénis litigieux.

Quant au directeur du Leopold Museum, il affirme que cette affaire démontre que la beauté est affaire de goût. A l’intérieur du musée, il est possible d’observer jusqu’en janvier 2013 des oeuvres de François Léon Bénouville, Egon Schiele, Andy Warhol ou Pierre et Gilles.

Jeudi 18 Octobre
Sexualité

Actualité BDSM

Littérature SM

La Magie Sexuelle Guide Pratique

De HELENE DELCROIX

La magie sexuelle a toujours été la plus puissante de tous les temps, elle est également la plus sérieuse. Ce guide, loin des vieux grimoires désuets, vous aidera à mettre en pratique la magie rouge et à réaliser vos désirs les plus fous. Vous y apprendrez l’histoire de la sexualité à travers les siècles et les pays mais y découvrirez, avant tout philtres, recettes et astuces pour améliorer votre vie sexuelle au quotidien. Pour la première fois, Hélène Delcroix, la sorcière reconnue de l’amour à travers le monde, vous livrera ses secrets.

Couverture souple, 106 Page

Clara Morgane à l’affiche d’un spectacle coquin à Paris

Clara Morgane, ancienne star du X et ex-égérie de Fred Coppula jusqu’en 2003, reconvertie en chanteuse, animatrice et comédienne, sera à l’affiche de ’Cabaret Canaille’ spectacle coquin donné à partir de jeudi à la Pépinière Théâtre, a annoncé lundi la salle parisienne.

Programmé à 23H00 les jeudis et vendredis, et certains samedis ’Cabaret Canaille’ réunit quatre autres comédiens autour de grandes chansons et textes grivois signés notamment Victor Hugo, Guy de Maupassant et Théophile Gautier.

’Il m’a semblé urgent en ces périodes de retour à l’ordre moral, de résurgence de conneries religieuses, de dictatures de bon goût bobo et de diktats de tous ordres, d’aller voir un peu dans le passé ce que nos prédécesseurs inventaient pour parler du domaine interdit entre tous: le cul dit le metteur en scène Nicolas Briançon dans la note d’intention du spectacle.

Outre des textes coquins, Clara Morgane interprètera des chansons paillardes dont le célèbre succès de Colette Renard: ’Les Nuits d’une demoiselles’ J m fais frotter la péninsule, J m fais béliner le joyaux, J m fais remplir le vestibule....

En 2008, Clara Morgane avait été l’invitée du Festival d’Anjou pour une lecture de textes érotiques en compagnie de Nicolas Briançon.

Mercredi 17 Octobre
Exhibitionnisme

Actualité BDSM

Musique

Taylor Momsen apparaît totalement nue dans son nouveau clip !

A l’occasion de la sortie de son nouveau clip, Taylor Momsen a décidé de frapper fort.

La jeune femme, connue dans Gossip Girl n’a pas hésité à apparaître totalement nue dans cette vidéo présentant le nouveau titre de son groupe rock intitulé Under The Water.

Le site de Gala rappelle que dans une interview accordée au magazine américain Disorder en 2010, Taylor Momsen avait déjà misé sur la provocation: Mon meilleur ami est mon sextoys. Je ne sors avec personne en ce moment, alors pourquoi pas? Les gars peuvent se masturber - pourquoi pas les filles? Je ne comprends pas pourquoi cela rend les gens mal à l’aise. Le sexe est une partie de la vie - ce ne devrait pas être aussi scandaleux .

Et de poursuivre: J’étais dans une école catholique super stricte. C’est quelque chose que j’ai mal vécu et que j’ai eu du mal à supporter. Ils faisaient vraiment chier. C’est comme si le sexe était mauvais, mais je pense que c’est naturel.

Phénomène d’édition, le "Mommy porn" arrive en français

Après avoir fait un tabac dans le monde anglophone, le phénomène littéraire érotique de Fifty Shades et d’autres romances comparables, arrive en France, en Suisse et en Belgique, déterminé à faire succomber à leur tour les lectrices francophones.

Cinquante nuances de Grey, le premier tome de la trilogie sado-masochiste à l’eau de rose de la Britannique E.L. James, y sort le 17 octobre, après une première sortie en français au Québec le 5.

Dans la même veine "Dévoile-moi" de l’Américaine Sylvia Day, sortira dans ces pays et au Québec le 7 novembre.

Aux Etats-Unis "Fifty Shades" s’est vendu à 32 millions d’exemplaires depuis sa sortie en mai 2011 et à plus de 40 millions au niveau mondial, selon l’éditeur Random House. La trilogie a été vendue à 46 pays en 45 langues.

A New York, des femmes la lisent dans les bus et le métro, et ses trois tomes s’affichent sans complexe dans le rayon bestsellers des librairies, avec d’autres romances érotiques destinées aux femmes, d’où l’appellation marketing de "Mommy porn" porno pour mamans

N’en déplaise à l’image puritaine des Etats-Unis, les Américaines ont dévoré les aventures du très beau, très riche et très dominant Christian Grey, qui n’aime rien moins que fesser sa jeune amante Ana Steele et l’attacher pendant l’amour.

Leurs ébats sexuels sont tricotés sur une improbable histoire d’amour, un scénario maigrelet et une écriture répétitive, mais qu’importe: un film est en préparation à Hollywood, et E. L. James, qui n’avait jamais auparavant écrit de livre, est devenue millionnaire.

Déjà en avril, elle se disait "stupéfaite par son succès C’est la crise de la quarantaine. J’ai écrit mes petits fantasmes, rien d’autre confiait cette mère de deux ados sur NBC.

Des romans d’abord auto-édités

De son vrai nom Erika Leonard, elle l’avait d’abord écrit comme une "fanfiction" de la série Twilight, avant de la réécrire et de la proposer sur son site internet, puis de la confier à une petite maison d’édition en ligne australienne.

Les livres électroniques ont l’avantage de pouvoir s’acheter et se dévorer en toute discrétion. En quelques mois, Fifty Shades qui n’a rien inventé reconnaît E. L. James, trouve son lectorat.

La publication papier suit, une fois les droits rachetés par Random House en mars.

A moindre échelle, le scénario a été le même pour Sylvia Day, 39 ans, mère de deux enfants, basée à San Diego.

Auteur déjà d’une quinzaine d’ouvrages, elle a auto-publié "Dévoile-moi" Bared to you sur internet, "persuadée" dit-elle à l’AFP "que cela n’intéressait que moi". Elle le sort en avril 2012. En vend 100.000 exemplaires électroniques en un mois. Fin mai 2012, Berkley (groupe Penguin USA) rachète les droits.

Depuis, elle en a vendu 2 millions d’exemplaires aux Etats-Unis, dont 700.000 en numérique. Et vendu les droits dans 34 pays.

Sylvia a payé sa maison, changé de dimension. Des discusssions pour un film sont en cours.

Pas de sado-masochisme chez elle. Mais son héros, Gideon Cross, est aussi beau et perturbé que Christian Grey, et son héroïne, Eva Tramell, succombe comme Ana Steel au premier regard. Et là encore, force scènes sexuelles. "J’écris ce que je voudrais lire", explique-t-elle.

Pourquoi un tel succès pour ce genre de littérature ?

Pour l’éditrice de Sylvia Day, Cindy Hwang, le phénomène a commencé il y a "cinq, six ans". Aidé par l’essor des tablettes numériques, il tient aussi au fait que les femmes ont "désormais une perception plus forte de leur sexualité, et la lecture de tels ouvrages en fait partie".

Le directeur commercial de Berkley, Rick Pascocello, y voit un marketing réussi. Les couvertures des livres destinés aux hommes sont explicites, pour les femmes, elles "sont beaucoup plus subtiles", dit-il. "Dévoile-moi" montre deux boutons de manchette, "Cinquante nuances de Grey", une cravate grise.

AFP - Publié le 15/10/2012

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :