Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Samedi 24 Novembre
Sexualité

Littérature SM

Le guide Tabou du Plaisir anal pour lui

Nouvelle édition du second best-seller de Tabou. Cet ouvrage est l’unique ouvrage sur le sujet destiné aux hommes qu’ils soient ’donneur’ ou ’receveur’.

Ce guide démythifie depuis 2006 une pratique sexuelle qui s’étend bien au-delà de la sphère gay car nombre de couples hétérosexuels s’y adonnent ou souhaiteraient s’y adonner.

Sans retenue, ni faux-semblants, Bill Brent expose les mécanismes du plaisir anal pour en faire une fête de sensualité et de douceur sans pontifier ou moraliser.

Ce guide s’adresse à tous ceux qui veulent en apprendre plus ou découvrir le ’ plaisir des dieux ’, qu’il s’agisse de donner ou de recevoir (y compris en solo), qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, qu’ils soient homosexuels, bisexuels ou hétérosexuels.


• Les mythes et les mensonges sur plaisir anal

• Guide clair et détaillé de l’anatomie de l’homme et de la femme

• Comment donner analement du plaisir à une femme ou à un homme

• Comment recevoir analement du plaisir lorsqu’on est un homme

• Préparation, hygiène, sécurité : tout ce qu’il faut savoir

• Choisir et trouver ses accessoires pour un plus grand plaisir

• Les jeux extrêmes : fisting, SM, jeux de rôles, traves- tisme…

Bill BRENT, après avoir été conseiller sexuel, est auteur de livres, rédacteur et rédacteur en chef de magazines alternatifs expliquant sa philosophie de la sexualité : personne n’est figé pour toujours dans sa sexualité et le mélange des genres, des désirs et des plaisirs est en chacun de nous. Seules l’éducation et les schémas sociaux nous empêchent de nous exprimer. Un de ses mots résume tout cela : pansexualité.

Pages : 240 pages
Format : 15x19 cm
Tabous Editions

Samedi 24 Novembre
Sexualité

Littérature SM

Tout savoir sur : Le Plaisir Anal (pour elle)

Ce guide Tabou traite véritablement sans… tabous, sans retenue et sans faux-semblants du plaisir anal féminin. C’est probablement l’un des sujets les moins abordés et des plus secrets dans la littérature consacrée aux plaisirs sensuels

Tristan Taormino, new-yorkaise, écrivaine et éditrice de revues et livres consacrés au sexe, nous informe agréablement mais sans détours et avec sérieux sur les techniques de pénétration, de jeux avec des gadgets, de protection efficace pour une sexualité anale épanouie, etc.
Ses chapitres, documentés et illustrés, s’appuient sur les travaux les plus récents dans le domaine du plaisir anal. Ils démythifient et démontrent que la sexualité anale est une source de sensualité souvent fantasmée par les femmes et leurs compagnons. Elles vont enfin pouvoir passer en douceur à la pratique avec ce guide qui s’adresse à toutes : hétéro, homo et bi-sexuelles.
Les hommes prendront également beaucoup d’intérêt à la lecture de cet ouvrage pour mieux comprendre leurs compagnes et goûter, eux aussi, au
’ plaisir des dieux ’

Illustrateur : Kevin HERAULT
Pages : 160 pages
Format : 15 x 23 cm
Tabous Editions

San Francisco interdit le nudisme dans ses rues

La ville américaine réputée libérale de San Francisco, en Californie (ouest des Etats-Unis), a voté mardi un décret interdisant le nudisme dans ses rues, au grand dam des naturistes qui y voient une violation de la liberté d’expression.

Les membres du conseil municipal ont approuvé par 6 voix contre 5 la proposition du démocrate Scott Wiener, conseiller municipal du Castro, quartier historique de la communauté gay de San Francisco et paradis des naturistes -- désignés localement comme les ’Naked Guys’ (les gars nus).

’Dans l’absolu, la liberté d’expression c’est très bien... jusqu’à ce qu’elle arrive à côté de chez vous. Je vous garantis que d’autres auraient été moins patients que nous à Castro’, a déclaré M. Wiener avant le vote, selon un de ses collaborateurs, Andres Power.

Le décret prévoit d’interdire à toute personne de plus de cinq ans d’exposer en public --dans les rues, les parcs ou les transports publics par exemple-- ses fesses ou ses organes génitaux, sous peine d’une amende allant de 100 dollars pour une première infraction à 500 dollars pour les récidivistes.

Les défenseurs du droit de se promener en tenue d’Adam avaient lancé une procédure judiciaire pour tenter de bloquer le texte, au nom de la défense de la liberté d’expression, et s’étaient réunis la semaine dernière devant la mairie de San Francisco pour protester.

Leur avocate, Christina DiEdoardo, avait assuré sur la chaîne ABC7 vouloir ’défendre le droit de (ses) clients à pouvoir exercer leur droit fondamental d’expression, protégé par la constitution des Etats-Unis’.

Tolérance sur les plages

M. Wiener, qui vit depuis 15 ans à Castro, estimait pour sa part que cette plainte était ’un coup publicitaire pour le moins frivole’, ajoutant que des restrictions au naturisme sont déjà en vigueur aux Etats-Unis et dans plusieurs régions de Californie.

La loi californienne jusqu’alors interdisait l’exhibition des organes génitaux ’dans une intention obscène’. Mais la jurisprudence considérait que l’obscénité résidait avant tout dans l’oeil de celui ou celle qui regarde, autorisant de fait le naturisme.

Le texte soumis au vote mardi prévoit cependant des tolérances, notamment sur les plages et pour la Gay Pride annuelle ou la course ’Bay to Breakers’, une compétition historique où le port de vêtements est à la discrétion des coureurs.

Le texte adopté par le conseil municipal doit encore être signé par le maire de San Francisco, le démocrate Ed Lee, pour être promulgué. Mais l’élu n’a pas fait mystère de ses intentions.

’C’est un sujet qui dépasse largement la question de la liberté d’expression’ prônée dans le premier amendement de la constitution américaine, avait-il déclaré sur ABC7. ’Les gens ont dépassé les bornes avec leur exhibitionnisme’.

Quelques anecdotes croustillantes sur ’Fifty Shades of Grey’

- Le succès de la trilogie ’ Fifty Shades ’ aurait été à l’origine d’une véritable révolution sexuelle dans les foyers pourtant puribonds des Etats-Unis. Sur les forums, les femmes admettent attendre un ’ fifty shade’s baby ’ et dans le Daily Mail, le très sérieux professeur Ellis Cashmore prévoit carrément un baby-boom consécutif à l’explosion des ventes sur le territoire américain dans les mois à venir.

- Aux Etats-Unis, la moitié des exemplaires vendus l’a été en version numérique. Eh oui, dans un pays peu à l’aise avec le sexe, beaucoup de femmes ont préféré cacher ces lectures coquines dans leurs tablettes

- Les ventes de ’ Fifty Shades ’ ont dépassé celles d’Harry Potter, pourtant bien installé sur son balais depuis une décennie. Il aura suffit d’un martinet pour faire décamper le sorcier

- La BOL, entendez bande originale du livre (on n’arrête pas le progrès), est sortie chez EMI. Grâce à elle, on peut écouter lascivement les musiques préférées de Christian Grey évoquées tout au long de l’intrigue.

- Les deux fils de l’auteure n’ont pas lu la trilogie, et elle déclare qu’elle espère vivement qu’ils ne le feront pas !

- EL James est la première auteure à avoir dépassé le million de ventes sur Kindle, pour les raisons évoquées plus haut. Alors que les mecs cachaient autrefois leur Playboy dans Les Echos, les filles sont beaucoup plus malignes

- Bret Easton Ellis, le mythique auteur de ’ American Psycho ’, est une véritable midinette. Tombé fou de la trilogie, il a publiquement offert ses services, sur Twitter, pour rédiger l’adaptation cinématographique. Il n’a finalement pas été choisi et, depuis, enrage

- ’La soumission serait-elle le nouveau rêve féministe’. C’est avec ce titre-choc sur sa couverture que Newsweek avait sans le vouloir lancé un véritable débat national aux Etats-Unis. Soumission sexuelle implique t elle soumission tout court ?

- Des vêtements à l’effigie de Grey inondent les marchés dès que les ventes du livre montent dans les charts. Commandez dès maintenant votre tee-shirt ’ I cry because Christian Grey is fictionnal ’ ou ’ Mr. Grey prefers brunettes ’ pour rendre hommage à votre nouveau maître.

- L’Université de Lancashire a réalisé un portrait- robot de Christian Grey, le héros du livre. Selon elle, il aurait donc les yeux de Patrick Demsey, la mâchoire de Brad Pitt et des ressemblances avec Johnny Depp, Channing Tatum et David Beckham.

- A Seattle, un hôtel de luxe propose un forfait ’ Fifty Shades ’ avec voiture conduite par un chauffeur, spectacle de danse et champagne. L’offre ne dit pas si des accessoires sont discrètement glissés dans la table de nuit de la chambre.

- Les éditions First lanceront également un décodeur de
’50 nuances ’ avec 20 jeux sensuels pour pimenter votre vie de couple.

- Un film, tiré du best-seller, sera tourné en 2013. Pour les rôles principaux, on parle beaucoup de Mila Kunis (ou Emma Watson) pour celui de la blanche Anastasia, et de Ryan Gosling ou Robert Pattinson (le
’ mauvais coup ’ selon Kristen stewart...) pour celui de Grey. Hot (or not). Gosling traînerait la patte alors que l’auteure elle-même a révélé avoir écrit ses livres une belle photo de l’acteur posée sur son bureau

- L’auteure révèle que, emportée par son élan créatif, elle a carrément écrit l’une des scènes les plus hot du livre sur son blackberry pendant un dîner.

Jeudi 22 Novembre
Sadomasochisme

Actualité BDSM

Littérature SM

Correspondance, livre de souvenirs: l’amour hors normes d’Alain et Catherine Robbe-Grillet

Une plongée dans l’intimité d’Alain et Catherine Robbe-Grillet, à travers leur correspondance et un livre de souvenirs, révèle l’enjeu d’une oeuvre majeure et d’un amour hors normes.

Non, vous ne saurez pas tout sur les coulisses du Nouveau Roman, les vrais rapports entre Alain Robbe-Grillet et Marguerite Duras ou encore son éditeur, Jérôme Lindon. Un couple, ça se parle d’autre chose. Dans les lettres échangées entre Alain et Catherine Robbe-Grillet de 1951 à 1990, c’est moins le portrait d’un mouvement esthétique qui se dessine que l’anatomie d’un couple. Ou plutôt : une esthétique du couple, un manifeste amoureux écrit à deux.

On a longtemps érigé Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre comme le couple libre par excellence – en oubliant le couple Robbe-Grillet, peut-être parce que Catherine, même si elle a écrit (Cérémonie de femmes, signé du pseudo Jeanne de Berg), n’était pas une intellectuelle en vue. L’intellectuel, c’est son mari : ils suivent ensemble la réception critique de ses livres, elle s’y dévoue, ou se consacre à la bonne tenue de leur maison.

Un couple en apparence bien plus bourgeois que les Sartre-Beauvoir, mais tout aussi révolutionnaire : si chacun mène des histoires d’amour parallèles (Alain avec l’actrice Catherine Jourdan – on appréciera l’homonymie avec sa femme -, Catherine Robbe-Grillet avec nombre d’amants mais surtout un certain Vincent), si le plaisir physique s’obtient via le corps (aimé) des autres, la véritable jouissance réside dans la narration qu’ils s’en feront l’un à l’autre, dans ce que Catherine nomme un ’érotisme cérébral’. Et cela sans cynisme, sans non plus goujaterie vis-à-vis des tiers.

Il faut lire le texte qui paraît en même temps et livre les clés de la Correspondance : dans le très joliment intitulé Alain, Catherine Robbe-Grillet esquisse des fragments de leur intimité. On s’agace certes de la superficialité de certaines anecdotes, sans doute chères à la mémoire d’une femme dont le mari est mort, mais dont on se fiche complètement : comment ils faisaient des confitures, comment des cochenilles ont envahi les cactus d’Alain, etc. On baille devant des phrases du type : ’Alain avait des relations assez libres avec ses cheveux’ (au chapitre ’Poils’ – sans rire…). Restent les passages fascinants sur leur vie intime, continuité de Jeune mariée, le journal de Catherine tenu au début de leur mariage en 1957 et abandonné en 1962, publié récemment.

Ici, elle revient sans détour sur l’impuissance sexuelle de son mari dans un chapitre que l’on pourrait trouver limite obscène (pourquoi insister autant ?) mais qui scelle au fond le pacte amoureux de ces deux êtres hors du commun – très vite, il sera entendu que la jeune femme aura des amants – et permet d’une certaine manière de décrypter l’une des oeuvres majeures du XXe siècle par le prisme de la sublimation.

Quand elle lui montra le manuscrit de Jeune mariée, ’m’a surprise son indifférence aux révélations sur sa virilité ; elle n’atteignait manifestement pas son ego, qu’il mettait ailleurs, à la hauteur de ses oeuvres, bien au-dessus de ces contingences mineures dont il n’y avait ni à se cacher, ni à se vanter. Et c’est en vertu de cette indifférence que je me permets maintenant d’écrire, sans tenir compte d’une autre pudeur que la mienne, mes souvenirs sur notre vie sexuelle, conjugale, hors du commun : elle a reposé sur la pratique ouverte du sadomasochisme (…)

Robbe-Grillet nourrissait des fantasmes SM avec des petites filles : là encore, il les sublimera dans l’écriture. Et l’on comprend mieux son attirance pour Catherine qui, adulte quand elle le rencontre, a l’apparence d’une adolescente. Dans ses lettres, il l’appelle ’petite fille’, elle le nomme ’mon Seigneur’ avec malice – tout le reste est d’une douceur et d’une tendresse, d’une attention constante l’un à l’autre, dont peu de couples, hélas, font preuve.

Leur réussite, l’aspect au fond très sain qui se dégage de leurs relations, c’est d’avoir confiné le sadomasochisme à la sexualité et non à leurs rapports de couple, ni à leurs relations avec les autres.

Quand Alain entame une relation intense avec Catherine Jourdan, l’actrice d’un de ses films, L’Éden et après, l’autre Catherine, sa femme, en connaît les moindres détails, qu’elle restitue ici dans une sorte de journal de leur liaison – Jourdan, elle, se montrera trop possessive.

Alain a besoin que l’air soit léger, qu’il circule, que rien ne pèse, n’encombre et ne menace la colonne vertébrale de sa vie : l’exercice de l’écriture ; d’où son peu de talent, de goût pour l’amour fusionnel qui absorbe, asphyxie et affecte, en y empiétant, son domaine réservé, ses (bien connus) petits travaux qui demandent calme, sérénité et maîtrise de son ‘temps de cerveau disponible’.

Le secret de leur couple et de l’écriture de Robbe-Grillet réside peut-être dans le fait qu’ils formèrent un seul cerveau avec deux corps : pendant que l’un faisait l’amour, l’autre pouvait se consacrer à l’écriture ; pendant qu’Alain inventait des scènes de domination, jouissant de les écrire, l’autre devenait une dominatrice organisant force cérémonies sadomasochistes qu’elle pouvait ensuite narrer à son époux. Parfois, souvent, ils aimèrent même la même personne : telle Fiammetta, partagée aussi avec un certain ’J’. Avatars l’un de l’autre, liés par l’érotisme des mots. En somme, une utopie indestructible.

Alain de Catherine Robbe-Grillet (Fayard), préface d’Emmanuelle Lambert, 235 pages, 19 ¤ Alain et Catherine Robbe-Grillet – Correspondance 1951-1990 (Fayard), 696 pages, 35 ¤

On joue 50 nuances de Grey au théâtre

aux Etats-Unis, au Canada, et bientôt ailleurs...

On ne compte déjà plus les succès de Cinquante nuances de Grey ni le nombre de parodies qui découlent de ce best-seller récemment nominé au National Book Award. Quand même, la trilogie vendue à des millions d’exemplaires s’immisce dans bien des endroits : jusqu’au théâtre.

La nouvelle pièce musicale engagée par Mills Entertainment et Just For Laughs, avec l’actrice Alice Moran et l’acteur Patrick Whalen, fait un tabac à Toronto (Panasonic Theater) après avoir su conquérir le public américain de Springfield, dans le Massachusetts, de Hartford, dans le Connecticut, et de Las Vegas.

Dans SPANK! The Fifty Shades Parody, Alice Moran et Patrick Whalen jouent un jeune couple qui entretient une relation « tendue ’. Selon la CBC News (Radio Canada), l’audience féminine (majoritaire) du spectacle a approuvé la parodie sous des hurlements de rire.
’C’est comme un concert de rock ’, s’exclame Jim Millan, co-scénariste, au sujet de l’ambiance électrisante du public.

’Nous nous attendions à ce que l’amour qu’ils éprouvent pour le livre se traduirait par un enthousiasme d’une nuit, mais nous ne pouvions pas imaginer que ce serait comme ça ’, ajoute-t-il. Jim Millan affirme même avoir vu des hommes porter la chemise et cravate gris-argenté que l’on discerne sur la couverture de Fifty Shades of Grey.

Aujourd’hui, les producteurs s’arrachent le morceau et les différents pays anglo-saxons s’interrogent sur l’achat des droits pour le spectacle. D’ailleurs, l’équipe a déjà pensé à tout : des avocats ont étudié le livre et la mise en scène afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun problème juridique.

Le spectacle se compose de pièces musicales, où s’ajoutent de l’improvisation, d’interaction avec le public, le tout dans un style assez burlesque.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :