Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Mercredi 26 Décembre
Espagne fetish

Actualité BDSM

Espagne - La Jonquère : une bombe dans une voiture provoque l’évacuation de 500 personnes dans le plus grand bordel d’Europe

Deuxième bombe découverte devant le plus grand bordel d’Europe en quinze jour.

D’après La Vanguardia, média espagnol, un périmètre de sécurité a été installé à la Jonquère dimanche soir autour du plus grand bordel d’Europe, le Paradise, suite à une alerte à la bombe. Aux alentours de 20 h 30, cinq individus armés ont déposé une Opel Astra devant l’établissement et prévenu le surveillant en lui disant qu’il y avait une bombe à l’intérieur du véhicule. Ils sont repartis en Porshe Cayenne.

Aussitôt une trentaine de policiers sont intervenus pour évacuer les clients de l’établissement, plus de 300 , des clients d’un restaurant voisin où se déroulait un repas de fête, et les habitants dans un rayon de 500 mètres autour du véhicule soit 500 personnes au total, provocant une très grande émotion.

Les démineurs de la police catalane, équipé d’un robot, ont passé cinq heures sur place et découvert sur le siège arrière de l’Opel un engin explosif muni d’un détonateur qui, heureusement, n’a pas fonctionné.

Un peu plus tard dans la nuit, la Porshe Cayenne a été retrouvé brulée à Capmany près de la Jonquère.

Ce deuxième attentat en quinze jours contre la plus grand maison close d’Europe, selon nos confrères de Emporda Infos, média catalan, pourrait être expliqué par une rivalité entre prostituées.

De nombreux Français font régulièrement le court déplacement -- La Jonquère se trouve à 30 kilomètres de la ville française de Perpignan -- pour venir dans cette capitale du sexe, les maisons closes étant interdites en France. Pour l’ouverture des portes du Paradise, en octobre 2010, les attendaient une centaine de prostituées qui exercent légalement en Espagne dans ce type d’établissement.

La mairie de La Jonquère avait tenté d’empêcher la construction du Paradise. Mais la justice espagnole l’avait contrainte à délivrer un permis de construire.

Après l’alerte à la bombe, la maire de La Jonquère, Sonia Martinez, a affirmé lundi qu’elle allait tenter de faire fermer le Paradise, selon des médias espagnols.

Mercredi 26 Décembre
Sextoys

Angleterre Fetish

Insolite

Accessoires

Des sextoys spécialement conçus pour les mamies

Un site britannique de sextoys met désormais en vente des produits spéciaux pour les personnes âgées.

L’entreprise Desire and Pleasure part du principe que le sexe doit être accessible à tous, peu importe l’âge. C’est pourquoi le site vient de lancer une gamme de sextoys adaptés aux plus âgés.

Parmi ces produits, on retrouve plus ou moins la même chose que dans les sextoys classiques. La grosse différence est que leur ergonomie est adaptée, et qu’ils sont plus simples à utiliser, a expliqué la directrice de la firme. On trouve également des appareils plus soft, prodiguant uniquement des massages.

"On a fait des recherches il y a quelques années concernant les personnes âgées et le fait que la nature de leurs relations change. (...) Elles sont bien plus intimes et affectueuses, donc nos produits reflètent ce changement", a-t-elle expliqué au Sun.

http://www.desireandpleasure.co.uk/shop/

Mardi 25 Décembre
Sexualité

Actualité BDSM

Insolite

Inde : Un produit qui promet à une femme de redevenir vierge

Redevenez vierge à nouveau: voilà ce que promet la crème de "resserrement et rajeunissement du vagin" baptisée 18 Again (comprenez 18 ans encore). Cette publicité est diffusée en Inde et montre une jeune femme danser avec son mari en se réjouissant de se sentir vierge à nouveau. Ce spot se termine avec une vieille femme prenant des renseignements sur Internet parce qu’elle veut, elle aussi, avoir des relations sexuelles comme si c’était la première fois.

Les produits destinés à "améliorer" l’intimité des femmes sont désormais monnaie courante. On vous avait déjà parler d’un produit qui blanchissait le sexe féminin et aux Etats-Unis, les femmes dépensent des sommes folles pour des chirurgies destinées à rendre leur vagin plus étroit, gonfler leurs lèvres ou encore rétrécir leur clitoris. Le phénomème est inquiétant.

Mardi 25 Décembre
Sexualité

Belgique fetish

Actualité BDSM

Les Belges consacrent 30 minutes au sexe par semaine

D’après une étude européenne menée pour Pfizer, les Belges ne consacreraient pas beaucoup de temps à l’activité sexuelle. Ils auraient, en moyenne, moins de deux rapports sexuels par semaine. La fatigue et un agenda hyper chargé seraient les principales entraves aux pauses coquines.

Mais il n’y a pas que ça, beaucoup d’hommes évitent les câlins en se trouvant toutes sortes d’excuses parce qu’ils craignent de ne pas assurer au lit. En effet, 28% des hommes sondés redoutent de ne pas avoir une érection. Cependant, s’ils craignent un dysfonctionnement érectile, ils ont peu recours à la médecine. Seuls 13% d’entre eux prennent des médicaments pour avoir une "érection totalement dure".

Le professeur Claes, du service d’urologie de la clinique Saint-Jean à Bruxelles et UZ Leuven indique, dans un communiqué: "Les troubles de l’érection ont un impact majeur sur le bien-être sexuel de l’homme comme de la femme. Pour les deux partenaires, la satisfaction sexuelle dépend en grande partie de la rigidité du pénis. Un pénis totalement dur est la clé pour une satisfaction sexuelle optimale pour les deux partenaires."

Lundi 24 Décembre
Angleterre Fetish

Actualité BDSM

Insolite

Une carte d’anniversaire pour fille de 13 ans qui fait l’éloge des gros seins

La célèbre entreprise Hallmark a été contraite de présenter des excuses après qu’une internaute a diffusé sur Twitter la photo d’une carte d’anniversaire destinée à des filles de 13 ans faisant l’apologie des gros seins, rapporte le Daily Mail dans un récent article de Décembre 2012.

"Tu as 13 ans aujourd’hui! Si tu avais un riche petit ami, il t’aurait offert diamants et rubis. Ce sera peut-être pour l’année prochaine, quand tu auras de plus gros seins", est-il écrit sur la carte, un texte qui a choqué l’auteur américaine Maureen Johnson.

La romancière a apostrophé la marque sur Twitter après être tombée par hasard sur la carte de voeux alors qu’elle était en voyage au Royaume-Uni. Choquée, elle a posté une photo sur le réseau social, entraînant de multiples réactions de désapprobation des internautes. En 24 heures, son message a été retweeté plus de mille fois.

Piquée au vif -des internautes appelaient déjà au boycott de la marque- l’entreprise américaine a rapidement réagi à la polémique par des excuses, précisant que la carte avait été produite par Creative Publishing, avant que Hallmark ne fasse l’acquisition de cette société en 1998.

"Cette carte a été imprimée il y a quinze ans", a précisé un porte-parole de la firme. "Comme tout un chacun, nous sommes surpris et horrifiés de constater qu’il existe encore des exemplaires en circulation", s’est étonné Hallmark, qui a promis de tout mettre en oeuvre pour rappeler les cartes de voeux.

Le SM qui fait jouir (avant de faire bander)

Myret Zaki, 39 ans, est née en Egypte en 1973 et a grandi à Genève. Après avoir obtenu un Bachelor de Sciences politiques de l’Université américaine du Caire, elle est retournée à Genève pour rejoindre durant 4 ans la banque privée Lombard Odier, où elle s’est formée comme analyste junior dans le secteur «Recherche et conseils en actions suisses», tout en obtenant un MBA de la Business School of Lausanne en 1998.

En 2001, elle a rejoint le journal Le Temps, où elle a dirigé durant 9 ans les pages et suppléments Finance. En janvier 2010, elle a intégré le magazine Bilan comme rédactrice en chef adjointe. Elle a publié 3 bestsellers financiers: UBS, les dessous d’un scandale en 2008, Le secret bancaire est mort, vive l’évasion fiscale en 2010, puis La fin du dollar en 2011, aux Editions Favre.

Et Myret Zaki a lu 50 Nuances de Grey!

Voilà, je suis la 40’000’0001ème (lire : quarante millions-et-unième).

A l’avoir lu.

Je parle de Fifty Shades of Grey.

Je vais tout vous avouer.

Sans le lire, il m’intimidait déjà.

Je regardais fixement l’ordinateur (car c’est une version pdf) et frissonnais à sa seule vue.

Lorsque j’étais dans la même chambre que l’ordinateur, j’avais un poing au ventre.

Puis je l’ai lu.

Et tous ces symptômes ont disparu.

C’est que j’avais déjà lu Histoire d’O, une des références du genre, publiée il y a 60 ans, et au scénario quasi identique, mis à part quelques retouches contextuelles. Et la copie fait un peu sourire à côté de l’original.

Mais l’essentiel n’est pas là: ce livre-phénomène révèle une évolution depuis Histoire d’O, qui explique son succès actuel: on y constate l’affirmation du point de vue féminin, et du plaisir féminin. La narratrice, très prolixe, partage avec nous son vécu dans l’instant, les plaisirs et douleurs qu’elle expérimente et les émotions qui les accompagnent, là où l’esclavage d’Histoire d’O n’était que sacerdoce résigné et silencieux. Dans Histoire d’O, la narratrice n’a pas d’âme, elle est un « O », espace ouvert à la jouissance d’autrui, personnage sans prénom autre que le O d’objet. Fantasme pour homme, on ignore presque tout de ses sentiments. Elle se détache d’elle-même de plus en plus au fil de l’histoire, jusqu’à cesser d’exister à la fin du livre, au même instant où meurt l’intérêt de son maître.

La différence majeure se trouve là. Dans Cinquante nuances de Grey, l’«esclave » potentielle négocie son « contrat de soumission » durant tout le roman, et son potentiel maître la psychanalyse et la coache en vue de l’amener à accepter sa soumission, tout en la motivant par des mots, des cadeaux, des gestes d’affection. Les dialogues sont beaucoup plus longs que les scènes érotiques, et, assomés par tout ce dialogue, nous assistons, dans la scène finale, à la rébellion magistrale de l’esclave prospective, qui cherche l’Amour.

Son admiration pour Christian Grey ressemble plus à ce qu’éprouvent les fan-e-s de Justin Bieber qu’à ce qu’éprouve une personne dominée psychologiquement. Son regard sur le jeune séducteur « objectifie » ce dernier. D’autant que la voix intérieure de ce Chippendale fouetteur est inexistante. Il est un fantasme pour femmes. Le prédateur attachant, le vampire de Twilight avec lequel le répit de l’âme est impossible. Le point de vue érotique est clairement féminin. Et c’est cela, la source du succès du livre : l’affirmation libératrice du désir et des perversions féminines.

Anastasia Steele est une fausse soumise, qui s’aventure dans cette initiation sans jamais s’abandonner totalement, et sans renoncer à son rêve romantique.

Le porno s’est longtemps limité au point de vue masculin. Ici, les préférences du « marché » féminin de l’érotisme donnent une Pauline Réage et un Marquis de Sade féminisés, un sadomasochisme soft, dilué dans de l’eau de rose, qui fera bailler la plupart des hommes. L’intérêt, pour ces derniers, peut tout au plus résider dans l’exploration du fantasme féminin, davantage d’hommes ayant plaisir au plaisir féminin que durant le siècle passé.

Ce SM au féminin, reformulé et standardisé, a le bon goût de ne pas se prendre au sérieux sous la plume de E. L. James, et ne prétend pas se mesurer aux classiques du genre. Mais ce genre a aussi l’avenir avec lui, car il cible un marché en expansion, celui de l’érotisme au féminin, où les plumes restent rares. Preuve qu’il existe une demande largement insatisfaite, E.L. James est déjà détrônée par Sylvia Day (« Reflected in you ») qui publie aussi de la fiction érotique sur le web.

Peu clairvoyantes sur ces changements d’époque, les critiques françaises de Fifty Shades sont comiques, à leur façon. Pour Le Figaro, l’une des principales critiques, c’est que « les tortures sont trop légères ». Mes chers Parigots, ne vous flattez pas, on sait que vous êtes les experts du domaine. Après ce texte initiateur, Mme James voudra peut-être passer aux textes pour initiés dans la suite de sa trilogie, laissez-lui une chance. « On est bien loin, on le voit, du sexe boulimique et incontrôlable des meilleurs romans érotiques », poursuit la critique du Figaro. Est-ce ainsi ? Chers cultureux, vous avez là des critères bien particuliers pour apprécier les «meilleurs romans érotiques ». Dans Histoire d’O, on ne trouve absolument rien de boulimique, ni d’incontrôlable, bien au contraire : des règles extrêmement strictes et convenues à l’avance entre le dominant et la dominée, à l’intérieur desquelles se construit une puissante l’intensité. Soyez-en ravis: ce sont bien les Français qui ont inventé l’original, que les anglo-saxons répliquent et adaptent pour le marché de masse. Enfin, l’idée selon laquelle « Le sexe est un sujet qui devrait être interdit aux mauvais auteurs» est d’une bêtise toute parisienne. L’érotisme réside essentiellement dans la force de l’idée. Même lorsqu’elle est mal suggérée. C’est pourquoi j’ai préféré le moment où je fixais l’ordinateur, de loin.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :