Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Attention, sex-seller !

Après « Fifty Shades… », succombez à « Beautiful Bastard » (éd. Hugo, sortie le 2 mai), ou les ébats de Chloe au bureau. Rencontre avec ses auteures, deux copines drôlement coquines

La machine à fantasmes fonctionne aussi bien que la machine à café

L’amour au bureau, c’est chaud. B… plus pour travailler plus, tel pourrait être le thème de « Beautiful Bastard », la réponse américaine à « Fifty Shades of Grey » (50 millions d’exemplaires vendus). Promis à un avenir radieux, déjà sur la liste des best-sellers aux États-Unis, ce roman érotique, dont ELLE vous présente des extraits exclusifs, arrive enfin en France. Après une lutte acharnée avec d’autres éditeurs pour en acquérir les droits, les éditions Hugo en feront un premier tirage de 150 000 exemplaires… Dans « B.B. », Chloe Mills et son patron, le très sculptural mais très odieux Bennett Ryan, vivent une histoire d’amour aussi torride qu’incontrôlable au beau milieu des réunions Power Point et des charrettes. La machine à fantasmes fonctionne aussi bien que la machine à café, et chaque pause grappillée sur des horaires de bureau forcément harassants est l’occasion d’ébats hautement orgasmiques dans les toilettes, l’escalier, l’ascenseur, la salle de réu ou la cabine d’essayage d’une boutique de linge ie (l’héroïne est vaguement fétichiste des froufrous). La haine éprouvée par Chloe envers son patron le « Bastard » (l’équivalent de la « bitch » des rappeurs ?) étant censée augmenter considérablement son excitation et son plaisir. Modernité et girl power obligent, ladite Chloe est, non pas une gentille oie blanche à la Anastasia Steele, l’héroïne de « Fifty Shades… », mais une jeune femme aux dents longues, qui dit « baiser » et « chatte » avec beaucoup de décontraction. Tiré d’une fanfiction – la première mouture de l’ouvrage, intitulée « The Office », avait été téléchargée plus de deux millions de fois –, le roman est signé Christina Lauren, pseudo de Christina Hobbs et Lauren Billings, les deux copines qui l’ont écrit à quatre mains. L’une est neuroscientifique, l’autre travaille dans un bureau. Très à l’aise avec leur nouvelle célébrité, riant et pouffant comme deux teenagers, ces trentenaires rangées, ultra-ambitieuses et mères de famille, vivent, disent-elles, un rêve éveillé : la suite, « Beautiful étranger », sort bientôt aux États-Unis, tandis que les droits cinématographiques du livre ont déjà été acquis par le producteur de « Resident Evil ». Bref, rien n’est trop beau pour leur « Beautiful Bastard »

« On m’a proposé plusieurs fois de publier cette histoire »

ELLE. Vous êtes amies depuis longtemps ?

Lauren. Depuis 2009. On s’est connues sur un site de fanfiction consacré à « Twilight ». Moi, je n’étais pas vraiment fan, mais je voulais écrire des histoires, et, sur ce genre de site, c’est très facile. On a tout de suite un feedback des membres, et il y a une grande solidarité entre les auteurs, qui sont en majorité des femmes.
Christina. Moi, j’étais dingue de « Twilight ». Je crois même être tombée amoureuse du personnage d’Edward Cullen, ce bad boy inaccessible et mystérieux.

ELLE. Et c’est sur ce site que vous avez écrit la première version de « Beautiful Bastard » ?

Christina. Oui, j’ai commencé en février 2009, j’ai mis en ligne les deux premiers chapitres de ce qui s’appelait alors « The Office ».
Lauren. Le succès a été immédiat. Ça a été l’explosion. Tout le monde lisait et faisait des commentaires.
Christina. Je pensais que personne ne le remarquerait ! Si j’avais su, je l’aurais écrit différemment…

ELLE. Que s’est-il passé ensuite ?

Christina. J’ai mis neuf mois à le terminer. Et puis, avec Lauren, on a commencé à écrire des histoires pour jeunes adultes, et on a trouvé un agent. On m’a proposé plusieurs fois de publier cette histoire, mais je n’y tenais pas spécialement, je voulais la réécrire. Et puis un jour, au cours d’une conversation avec notre agent, je lui ai avoué que j’avais écrit une histoire un peu coquine sur un site. Elle a halluciné ! C’est comme si, moi, l’auteure de livres pour ados, je lui annonçais que j’avais une double vie ! [Rires.] Comme je n’avais pas trop de recul sur le texte, j’ai demandé à Lauren de le retravailler avec moi, pendant deux mois, et on a cherché un éditeur. Ça a été très rapide.

Par Florence Trédez pour ELLE

Vendredi 03 Mai
Brigitte Lahaie

Sexualité

Les positions sexuelles conseillées par Brigitte Lahaie : Le face à face ou lotus

Les deux corps sont face à face, assis plus ou moins et il y a une véritable connivence entre les deux partenaires. Chacun se tient sur ses bras et les jambes de l’homme encerclent ceux de la femme. Les deux partenaires peuvent être plus ou moins relevés. Suivant leur envie et le moment du coït.

La position de la femme met en valeur ses seins et son ventre, elle peut soutenir le regard de son amant, venir l’embrasser ou au contraire balancer la tête en arrière dans un mouvement de plaisir intense.

Les mains ne peuvent pas servir, tout se passe dans l’intensité des regards et bien sûr dans la pénétration.

Elle peut s’empaler profondément sur le membre de son partenaire, lui peut aller et venir en fonction de ses envies, en fait c’est une position où l’égalité entre les deux partenaires existe vraiment.

Il ne faut pas la conseiller aux débutants car il faut déjà une certaine maîtrise de son corps. Cette position favorise des ébats lents et continus mais elle n’est pas recommandée si on désire un coït plus mouvementé. En revanche, la tension dans la région pelvienne est à son paroxysme car les abdominaux sont mis à rude épreuve et le courant érotique passe vraiment entre les deux partenaires.

Le pénis est dressé dans le ventre de sa partenaire et cela n’est pas anodin du tout.

En revanche, suivant votre envie, vous pouvez avoir une pénétration plus ou moins profonde, le face à face est une position où les deux amants peuvent agir comme ils le désirent.

Au moment de la jouissance, les corps peuvent se rapprocher dans une extase totale. Ainsi enlacés, les deux amants se retrouvent pour un long moment de tendresse.

Jeudi 02 Mai
Actualité BDSM

Insolite

Un Nu de 1953 de Nicolas de Staël aux enchères à Paris le 3 juin

Un Nu de 1953 du peintre Nicolas de Staël (1914-1955) estimé entre 4 et 5 millions d’euros sera mis aux enchères le 3 juin chez Artcurial à Paris, a-t-on appris jeudi auprès de la maison de vente.
Ce tableau magistral (146 cm x 89 cm) intitulé "Nu debout" représente une femme debout. Il est entré dans la Collection Barbara et Peter Nathan, à Zürich, il y a une cinquantaine d’années.
Peint en Provence en 1953, il représente la rencontre du peintre français d’origine russe avec sa muse et amoureuse Jeanne Mathieu.
C’est un des rares tableaux qu’il a consacrés au nu à la fin de sa vie.
"Nu debout" a fait partie de toutes les grandes rétrospectives mondiales consacrées à Nicolas de Staël. Il est présent dans tous les ouvrages de référence consacrés à l’artiste.
Le 6 décembre 2011, Artcurial Briest-Poulain-F.Tajan avait réalisé un record mondial en vendant un autre nu de Nicolas de Staël, "Nu couché", à 7 millions d’euros.

Jeudi 02 Mai
Actualité BDSM

Insolite

Littérature SM

Le bêtisier des petites annonces en ligne

Florilège de messages cités par «Misere-sexuelle.com, le livre noir des sites de rencontres». Garantis authentiques.

Derrière leur clavier, les c½urs solitaires ne font pas toujours dans la dentelle lorsqu’ils cherchent un ou une partenaire. Misogynie, préjugés, français déplorable : le mythe des petites annonces poétiques en prend un coup. Stéphane Rose, auteur de misere-sexuelle.com, a recensé les plus belles perles des sites de rencontres. En voici quelques-unes (1). Garanties authentiques - les fautes d’orthographe en moins...

Exigeante. «Bonjour, je suis une jeune femme qui cherche un homme pour la vie, je n’ai pas de critère particulier à part qu’il soit blond aux yeux bleus.»

Cataloguée. «Recherche femme AMOUREUSE, douce, gentille, belle, coquette, pas alcoolique, blanche, bien faite, tendre, amoureuse, fidèle, pas de photo pas de réponse, non fumeuse, organisée, ordonnée, féminine pas en pantalon 7 jours sur 7, pas une accro du tel deux heures par jour, pas une adepte de sports à la noix, qui ne râle pas toute la journée ou qui boude sans arrêt.»

Mesuré(e). «Ce serait pour rompre solitude, vie en couple et peut-être plus, mais pas trop quand même.»

Démoralisée. «Ma vie : j’ai été mariée pendant trente-huit ans avec un homme adorable. Il est mort subitement. Je suis seule et démoralisée. J’ai essayé une relation mais malheureusement, je suis tombée sur un alcoolique et menteur. Je suis retraitée, donc sans travail.»

Calculateur. «Je ne suis l’homme que d’une femme, je n’en ai que deux dans ma vie.»

Amateur. «J’ai fait, en amateur, une carrière d’alpiniste professionnel.»

Salaud. «Tu ne serais pas salope longtemps avec moi car je te mettrais en cloque rapidement.»

Rapide. «La première fois on pourrait sortir en copains, au moins les cinq premières minutes, après on laissera parler nos sentiments. Gros bisous, à bientôt.»

Fan. «Je recherche un homme stable, qui m’aime pour ce que je suis, et qui adore mes enfants, je suis fan de Johnny alors si vous voulez m’aimer, aimez déjà Johnny, sinon je ne suis pas embêtante dans la vie. A vous de voir !!!»

Comique. «Mon atout majeur est mon humour ! Le problème... c’est que personne ne le comprend.»

Q. «Je te prends le Q, mais ne me prends pas la tête, t’es ok pétasse?»

Satisfait. «Je suis très beau. J’ai un chien Husky, une vie formidable, j’attends juste une relation sérieuse. J’aime bien faire de la muscu. Je suis maçon. Ma future partenaire doit être belle, sérieuse, gentille !!!»

Orphelin. «Mon père est décédé, ma mère est morte et je travaille dans les poubelles.»

Sensible. «Salut ! Bienvenue dans mon univers. J’aime la musique (violon, chorale...), la bière, et je dors encore avec mon nounours. Souvent drôle, malgré moi, je suis une jeune fille douce et sensible. Prête à te rencontrer ! A bientôt... »

Mélancolique. «Je suis un homme pour qui, dans le passé, c’était pas la joie de vivre. Mais aujourd’hui, je voudrais rattraper ce que j’ai loupé, c’est-à-dire, profiter de la vie car elle est courte.»

Classique. «J’aimerais recontrer un monsieur sympa, un tantinet coquet et raffiné, qui se contente d’une seule femme.»

Sibyllin. «Je suis maniaco-dépressif, à vous de voir... si nous avons des infinitées.»

Solitaire. «Je recherche une personne sincère, réservée, discrète qui comme moi a besoin de parler, pour sortir d’une grande solitude morale.»

Pragmatique. «Bonjour Pénéloppe, je suis toujours en couple, mais que sur le papier.»

et en bonus : «Homme recherche ane s½ur»...

Annonces extraites de «Misère-sexuelle.com, le livre noir des sites de rencontres», Ed. La Musardine, 15 ¤.

Mercredi 01 Mai
Actualité BDSM

Insolite

Il planquait des caméras dans les toilettes

La police a interpellé un homme de 36 ans qui a reconnu avoir caché des mini-caméras dans les toilettes des femmes de plusieurs bars parisiens, stockant chez lui dans le Val d’Oise près de 80 vidéos, a-t-on appris mardi de source policière, confirmant une information de RTL. Le 18 avril, le gérant d’un bar dans le Xe arrondissement, qui suspectait cet homme d’avoir déjà placé des caméras dans les toilettes de son établissement, le reconnaît et appelle les policiers.

Il est interpellé alors qu’il s’apprête à replacer une mini-caméra dans ce bar, et est placé en garde à vue. Face aux policiers, il va avouer un "vice malsain", et assurer avoir déjà placé des mini-caméras dans cinq bars parisien dans le Xe, le IIe et le Ier arrondissement. Lors de la perquisition de son domicile dans le Val d’Oise, les policiers ont retrouvé "près de 80 vidéos, 4 mini-caméras stylo et 2 mini-caméras bouton", a précisé cette source. Déféré devant le parquet de Paris, il a été convoqué pour être jugé le 5 juin.

Mardi 30 Avril
Actualité BDSM

Littérature SM

Les Religions, le sexe et nous

Hors de toute interprétation simpliste des textes sacrés.

Avec Les Religions, le sexe et nous (Calmann-Lévi, 230 pages, 17 ¤), la journaliste Aurélie Godefroy décrypte avec brio les relations souvent tumultueuses entre les quatre grandes religions (juive, chrétienne, musulmane et bouddhiste) et la sexualité. Et, au fil des pages, nos certitudes ont rapidement tendance à vaciller. C’est même une invitation à sortir de tout discours simpliste sur le sexe et le sacré.

Partie à la rencontre de différents experts des principales religions de notre monde moderne, Aurélie Godefroy réécrit l’histoire unissant sexualité, textes sacrés et interprétations de ces mêmes textes.

Parlant tout aussi bien de la question du désir que de celle l’homosexualité, de la virginité ou encore de la polygamie, cet essai vient faire la lumière sur le traitement réservé à la sexualité par les différents textes sacrés que sont l’Ancien Testament, les Évangiles, le Coran et les sûtras du bouddhisme. Voici une synthèse qui permettra de briser certains tabous tout en démontant, au passage, quelques idées reçues

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :