Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Mercredi 21 Mai
Sexualité

Insolite

La nuit de noces ne ressemble pas toujours à ce que l’on croit

MARIAGE - Est-ce que les nuits de noces sont vraiment si exceptionnelles que ça? Les statistiques démontrent qu’entre 25% et 52% des couples ne consomment même pas leur mariage, alors nous nous sommes demandé comment cela est possible. Apparemment, ils sont souvent épuisés ou ivres morts... Quoi qu’il en soit, voici sept histoires vraies racontées par de jeunes mariés au sujet de leur nuit de noces moins qu’idéale.

Une nuit à l’hôpital:

"Lors de la réception, mon mari a décidé de faire la danse du ver sur la piste de danse. Environ 20 minutes plus tard, mon meilleur ami est venu me voir en panique en me disant que mon mari était en train de se vider de son sang dans les cuisines. Je m’y suis précipitée et j’y ai trouvé mon mari et le cousin de mon père qui tentait d’arrêter le saignement avec des serviettes de papier. Il s’était fendu le menton en le fracassant sur le plancher de danse. Mon mari, qui avait l’air plutôt exsangue, a dit qu’il avait besoin d’un peu d’eau. Mais comme nous étions presque à la fin des célébrations, le bar était déjà fermé, alors je courais un peu partout à la recherche d’une bouteille d’eau. Lorsque j’en ai finalement trouvé une, je me suis de nouveau précipitée vers les cuisines, mais mon mari n’y était plus. J’ai immédiatement pensé que je le retrouverais à l’arrière d’une ambulance, mais non. Il était retourné sur la piste de danse avec un bandage sur le menton, et tout le monde le portait à bout de bras. Une fois la réception terminée, nous nous sommes dirigés vers l’hôpital le plus proche pour des points de suture, et c’est là que nous avons passé notre nuit de noces!" — Rebecca, 39 ans

Ivre mort:

"J’étais complètement paf à notre mariage, tellement que j’en ai perdu connaissance. Nous avions prévu une petite fête privée de 10 à 15 invités dans une suite après la réception, mais j’ai dormi tout au long de celle-ci. Ils ont commandé de la pizza et on m’a raconté que des gens sautaient sur le lit où je me trouvais pour essayer de me sortir de ma torpeur éthylique. Je n’ai absolument pas eu conscience de tout cela, et le lendemain, j’avais la pire des gueules de bois. Nous devions nous lever à 6h du mat’ pour prendre l’avion pour Maui pour notre lune de miel. C’était l’horreur." — Damon, 35 ans

Tellement épuisée que je n’arrivais même plus à parler:

"Je m’étais imaginé ma nuit de noces comme une nuit blanche mémorable. Nous avons pris un bon bain chaud et à ce moment, je n’arrivais même plus à parler. J’étais obsédée par ma faim et ma fatigue, alors nous avons décidé de commander une pizza. Pendant que nous attendions, nous regardions le film ’Demain, on se marie!’, et j’ai littéralement perdu connaissance. Pas un sommeil léger, mais un véritable K.O. Mon mari a dû me secouer assez violemment pour que je puisse manger un peu avant de retomber dans les limbes. Je n’avais aucune idée que je me sentirais aussi épuisée; j’ai dormi pratiquement trois jours entiers avant de me rétablir." Leah, 27 ans

Une nuit de noces digne d’un conte de fées:

"J’ai demandé à mon garçon d’honneur et ses parents de m’aider à préparer notre chambre d’hôtel. Lorsque ma femme et moi y sommes entrés, il y avait des pétales de roses qui marquaient un sentier jusqu’au réfrigérateur ainsi que jusqu’au lit. Dans le réfrigérateur se trouvaient des fraises recouvertes de chocolat. Le sentier de pétales de roses qui allait jusqu’au lit nous a permis de constater que celui-ci était orné d’un c½ur formé d’encore plus de pétales et flanqué de chandelles, ce qui rendait la scène encore plus romantique. Ma femme a adoré! Elle était surprise que j’aie trouvé le temps de mettre tout cela en scène. Elle a dit que c’était la chose la plus romantique qu’elle n’avait jamais vue." — Andrew, 27 ans

Déterminée à consommer:

"Je tenais absolument à ce nous fassions l’amour lors de notre nuit de noces. Même si nous avons fait la fête jusqu’à 2h du mat’ et que nous étions complètement épuisés (sans parler de notre niveau d’ébriété!), nous avons tout de même tenu notre promesse. Le plus rigolo, c’est que j’avais prévu des dessous hyper sexy pour l’occasion, mais j’ai décidé de laisser tomber ce plan, et mon mari ne n’en m’a pas voulu un seul instant." — Jenna, 26 ans

Une visite inattendue:

"En un mot comme en mille, disons simplement que ma tante nous a pris en flagrant délit. Elle croyait que nous étions dans une autre chambre et a demandé aux employés de l’hôtel d’ouvrir la porte de notre chambre. Nous n’avons pas répondu aux coups à la porte en espérant qu’ils s’en iraient, mais ils ont ouvert la porte et ma tante est entrée avec deux employés et tous les cadeaux de noces! Nous étions complètement humiliés et leur avons intimé de sortir au plus vite. Inutile de dire que l’atmosphère a changé et qu’il ne s’est rien passé après cela, sinon une nuit de sommeil." — Lauren, 26 ans

Larmes de crocodile:

"Jusqu’au grand jour, tous nos amis nous rappelaient sans cesse de profiter du moment, car la nuit est non seulement courte, mais très dispendieuse. Nous avons donc suivi leurs conseils et nous nous sommes solidement enivrés. Ma femme a complètement oublié la traditionnelle danse père-fille et en plus, elle s’est endormie durant le trajet entre la réception et l’hôtel. Lorsque nous sommes retournés à notre chambre, elle pleurait, car elle ne se souvenait pratiquement de rien. C’était assez rigolo." — Mark, 31 ans

Mardi 20 Mai
People

Espagne fetish

Pub

Foot : Ronaldo nu à la Une de Vogue

La star du Real Madrid et du Portugal pose entièrement nu avec sa compagne, Irina Shayk.

A l’approche de la finale de la Ligue des champions mais aussi de la Coupe du monde, la star du Real Madrid et du Portugal Cristiano Ronaldo fait feu de tout bois. Il est la star n°1 de la publicité Nike, dans laquelle apparaît également sa compagne, la mannequin Irina Shayk.

Sous l’objectif de Testino. Et le couple se retrouve ce mois-ci à la Une du magazine Vogue dans sa version espagnole. "CR7" a laissé short et maillot aux vestiaires pour poser entièrement nu avec sa compagne, (littéralement) sous le titre "Amor y Futbol" ("amour et football"). Les deux stars, en couple depuis 2010, se sont visiblement soumis de bonne grâce au célèbre photographe de mode péruvien Mario Testino

Sexe BDSM: on comprend mieux pourquoi ils aiment ça

Bondage, punition, sadisme, masochisme... comptent parmi les pratiques sexuelles les plus violentes. Ce sont aussi les plus énigmatiques avec en, toile de fond, une interrogation: comment diable peuvent-ils aimer ça? C’est ce qu’a cherché à comprendre une équipe de chercheurs américains de l’université de Northern Illinois dont les travaux ont été repérés par le site LiveScience.

Car les pratiques sadomasochistes, mieux connues aujourd’hui, ne relèvent désormais plus du domaine des pathologies. Selon le DSM5, le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’Association Américaine de Psychiatrie, qui fait autorité en la matière, les pratiques BDSM sont simplement considérées comme des pratiques sexuelles sortant de la norme.

Encore plus étonnant: une étude américaine publiée en mai 2013 a montré que les adeptes de pratiques sadomasochistes avaient des relations sociales plus solides que les autres. Pis, ils seraient même plus détendus que le reste de la population. Comme si le SM leur faisait du bien.

"En apparence, cela peut paraître paradoxal", reconnaît James Ambler, diplômé en psychologie de l’université Northern Illinois University, alors pour comprendre ce paradoxe, le psychologue s’est livré à une véritable plongée dans le cerveau des pratiquants SM.

Pour ce faire, il a recruté une communauté de switchers, un terme qui désigne les individus qui donnent autant qu’ils reçoivent la douleur. Avant et après chaque expérience sexuelle, les volontaires ont dû effectuer un test cognitif appelé Stroop Test - dans lequel ils sont confrontés à des associations paradoxales comme le mot "bleu" écrit en rouge.

Parce qu’il est compliqué pour le cerveau de lire la couleur si elle est écrite dans une autre, il est considéré comme un bon moyen de mesurer les capacités cognitives des participants.

Les volontaires ont également dû remplir des questionnaires sur leurs sentiments à propos du "flux" durant leurs pratiques sadomasochistes. Le flux est un état de concentration et de jouissance que les individus éprouvent lorsqu’ils sont plongés dans ces pratiques.

Grâce à ces mesures, le chercheur a pu remarquer que les personnes qui reçoivent la douleur au sein d’une pratique SM ont obtenu les plus bas scores au Stroop Test, un résultat généralement associé à une diminution de l’afflux sanguin dans le cortex préfrontal. Or cette zone du cerveau essentiellement liées aux fonctions exécutives et à la mémoire vive.

En d’autres termes, les pratiques SM influenceraient l’irrigation du cerveau, et modifieraient par conséquent l’état de conscience de ceux qui se livrent à ces pratiques... et donc de comprendre pourquoi elles aiment ça. "Une des raisons pour lesquelles ces activités peuvent être aussi extrêmes est qu’elles sont très efficaces dans la redistribution et la fluidité du sang dans le cerveau d’un être humain", explique le chercheur.

Spirituel, pas sexuel

Mais qui dit sadomasochisme ne dit pas nécessairement pratiques sexuelles. Alors dans ce type de situation, que se passe-t-il exactement? Pour le comprendre, une seconde étude, conduite par Ellen Lee et Bred Sagarin, toujours à la Northern Illinois University, s’est intéressée à une pratique non-sexuelle mais extrêmement douloureuse du registre SM appelée "danse des âmes".

Ce rituel implique les piercings corporels des individus à travers lesquels des cordelettes sont attachées. Ces cordes sont reliées à celles de tous les autres participants ou à un objet lourd et fixé au sol. Pendant le rituel, elles sont tendues au rythme de la musique écoutée ou des battements d’une batterie.

Les chercheurs ont donc réalisé un sondage auprès de 22 personnes adeptes de ce rituel réunies recrutées à l’issue d’un événement SM en Californie. Cinq personnes qui portaient des piercings ont accepté de participer, ainsi que neuf supporters - ceux qui vérifient que le rituel se passe bien pour chacun des adeptes, mais aussi huit observateurs.

Ces individus ont répondu aux questions des psychologues concernant leur stress, leurs émotions, leurs sentiments lorsqu’ils pratiquent le sadomasochisme. Les chercheurs ont alors également prélevé un échantillon de la salive des questionnés pour évaluer leur taux de cortisol, l’hormone qui s’élève en cas de stress.

Résultat, lorsqu’une personne avait souffert pendant ce rituel, son taux de cortisol était sans surprise en hausse. Mais, étrangement, les participants ont tous avoué se sentir moins stressés. "Cela fait sûrement partie des effets de conscience que les personnes recherchent lors de ce genre d’actes sexuels", avoue Sagarin.

En clair, les pratiques SM qu’elles soient sexuelles ou non influenceraient l’irrigation du cerveau. Et c’est cette modification qui, en retour, modifie l’état de conscience des participants.

Les chercheurs vont d’ailleurs même jusqu’à affirmer que les effets du sadomasochisme se rapprocheraient de ceux procurés par le yoga, ou certaines pratiques de méditation. Bref, pour modifier son état de conscience, on a l’embarras du choix.

Texte paru dans Huffington Post

Dimanche 18 Mai
Sexualité

Actualité BDSM

Accessoires

Ce préservatif assure qu’il peut améliorer votre vie sexuelle

Un prototype de préservatif électrique pourrait simplement transformer les rapports sexuels protégés «analogues» en des rapports «numériques».

En mars dernier, Bill et Melinda Gates ont mis les innovateurs du monde entier au défi d’ inventer «le préservatif nouvelle génération» - qui n’atténuerait pas la qualité des sensations éprouvées pendant un rapport. Des projets remarquables ont été proposés, parmi lesquels se trouve un préservatif fabriqué à partir de collagène issu d’un tendon de b½uf et qui prétend imiter la peau humaine ou encore un préservatif qui se resserre pendant le rapport.

Mais aucune de ces inventions ne procure l’excitation recherchée.

La semaine dernière, Firaz Peer et Andrew Quitmeyer, deux étudiants de Georgia Tech, ont présenté leur préservatif «Anguille électrique» sur la plateforme en ligne de financement participatif Indiegogo. Ils le décrivent comme un «prototype de préservatif numérique open source connecté à des électrodes». Selon les deux novices, le préservatif provoque de légères vibrations – une amélioration du préservatif classique qui sera plus «numérique» que «physique», comme l’expriment ses créateurs.
Si les appareils à piles peuvent être les meilleurs amis de la femme, les mots «tension», «circuit» et «électricité» sont plutôt terrifiants pour toute personne possédant un vagin. Néanmoins, pour les hommes, les électrodes filiformes qui traversent le préservatif procureraient des stimulations inédites.

Le préservatif n’est encore qu’aux premiers stades de développement. Quitmeyer et Peer sont en train d’effectuer des tests sur une version dotée d’une gaine, comme le montre la photo ci-dessus, que les usagers potentiels peuvent essayer pour comprendre quelles sont les sensations provoquées. Les courants électriques sont manipulés par un microcontrôleur connecté au préservatif et actionné par l’homme, ou par «différentes interfaces de programmation en ligne» que l’on peut trouver sur un téléphone portable. On peut déjà se remuer les méninges pour trouver la meilleure façon de présenter une nouvelle «Application préservatif».

Malgré de nombreux témoignages qui affirment le contraire, l’idée communément admise qui stipule que le sexe sans préservatif offre plus de plaisir entrave souvent son utilisation. Cependant, les MST devenant une préoccupation croissante à l’échelle mondiale, proscrire les rapports protégés afin de privilégier des rapports plus agréables est une tendance inquiétante.

Est-ce qu’un préservatif électrique réalisé de manière douteuse peut insuffler un changement mondial d’attitudes envers les rapports protégés? Pas forcément. Mais le fait que des innovateurs talentueux aient pris au sérieux leur responsabilité dans l’amélioration du préservatif est encourageant; aller chercher du latex dans la Silicon Valley pourrait donner un coup de jeune aux rapports protégés. Nous attendons donc avec impatience de voir quel préservatif va remporter le prix de la fondation Gate, d’une valeur d’un million de dollars.

Samedi 7 Juin 2014 - Nuit Elastique

Découvrez une grande nuit fétichiste

Fort heureuse de l’immense succès qu’elle rencontre depuis près d’un an, la NUIT ÉLASTIQUE a décidé d’organiser une soirée spéciale découverte avec des tarifs totalement et exceptionnellement à la baisse ! Ceci afin de permettre de découvrir ce qu’est vraiment une soirée fétichiste (et de cesser de fantasmer la chose) mais aussi de remercier les milliers de personnes qui sont fidèles à la NUIT ÉLASTIQUE depuis quelques mois, quelques années voire une quinzaine d’années puisque la soirée a fêté dignement son 16e anniversaire en mai 2014.

Quelles sont les conditions pour participer à la NUIT ÉLASTIQUE ?

La première condition est d’avoir plus de 18 ans.
La deuxième est de payer l’entrée (soit en l’achetant en prévente sur internet, c’est moins cher, soit en payant sur place à l’entrée. Sur place vous pouvez payer par Carte Bancaire (comme sur internet) mais évidemment également en espèces.
La troisième est dernière condition est de respecter le « strict dress code » (tenue imposée) qui est pour la NE le fait de porter au minimum un pantalon (ou un leggings), une jupe ou une robe dans l’une des trois matières suivantes : vinyle, latex ou cuir. Si vous venez pour la première fois ne vous ruinez pas, achetez un modèle pas cher. Si la NE vous séduit vous pourrez investir dans une tenue plus onéreuse à ce moment-là.

Date : SAMEDI 7 JUIN 2014
Horaire : de 22h00 à 05h00
Adresse : BATEAU L’ÉVÈNEMENT – QUAI SAINT-BERNARD – SQUARE TINO ROSSI – 75005 PARIS.
Métro le plus proche : Gare d’Austerlitz (Métro : ligne 5 et ligne 10 / RER : C).
Site web officiel de la soirée : www.nuitelastique.com
E-mail : francis@nuitelastique.com
Téléphone pour informations : 06 58 67 61 95 (de midi à minuit, 7 jours sur 7)

Samedi 17 Mai
Sexualité

Actualité BDSM

Insolite

Le vélo nuit aux performances sexuelles

DANGER POUR LE PÉRINÉE - Une selle mal réglée peut-être à l’origine de problèmes sexuels chez l’homme comme la femme.

Périnée comprimé, couple lésé. Plus on enchaîne les kilomètres sur la selle, moins on assurerait "au lit". C’est une conclusion admise par les milieux scientifiques depuis plusieurs années déjà et rapportée par Le Figaro Santé. Elle s’appuie sur trois études (en 1998, 2010 et 2014), dont la dernière est parue à l’occasion du congrès annuel de la sexualité féminine à San Diego, en Californie. Toutes affirment que de trop longues sorties à vélo provoquent une compression anormale du périnée, entraînant par là-même un manque d’afflux sanguin aux organes génitaux. "La position basse des mains sur le guidon, relativement à la hauteur de la selle, s’accompagne d’une augmentation de la pression de la selle sur le périnée et d’une réduction des sensations au niveau des structures du plancher pelvien", commente Marsha Guess, uro-gynécologue de l’université de Yale. De quoi diminuer le ressenti, et in fine, le désir.

Selle fendue, heureux élus. Pour appuyer ses dires, le médecin et son équipe ont fixé huit capteurs sur les selles de quarante femmes qui ont roulé 16 kilomètres par semaine. Deux tiers d’entre elles ont constaté des perturbations génitales. Les hommes sont logés à la même enseigne, puisqu’une des études précédentes avait révélé que la longueur des érections masculines diminuait en fonction du temps passé sur la selle dans la journée. Pour lutter contre ce phénomène, de deux choses l’une. Soit arrêter entièrement la pratique du vélo, soit, pour les amoureux de la petite reine, mieux régler la hauteur de son guidon. Le meilleur moyen de s’assurer que le périnée ne subit pas de pression excessive. Avec les selles fendues, qui permettent elles aussi de faire respirer notre périnée.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :