Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Samedi 07 Juin
Exposition

Exhibitionnisme

Insolite

Une artiste expose son sexe devant "L’Origine du monde" au musée d’Orsay

La performance de Deborah de Robertis a été applaudie, avant de lui valoir une plainte du musée pour "exhibition sexuelle".

Elle a prêté son visage à L’Origine du monde, de Gustave Courbet. Et pas que son visage. L’artiste luxembourgeoise Deborah de Robertis a présenté une performance, intitulée Miroir de l’origine, très remarquée, sous la célèbre et jadis scandaleuse toile du maître, accrochée au Musée d’Orsay (Paris), jeudi 29 mai. Arrivée sur un Ave Maria de Schubert revisité, précise le site Secondsexe, la plasticienne s’est assise au sol, dos au tableau, dans une robe dorée, avant de dévoiler entièrement son sexe.

Applaudissements et garde à vue

Dans une vidéo postée sur YouTube, on voit rapidement une gardienne du musée s’approcher pour lui demander de mettre un terme à sa performance. Devant son silence, elle s’éloigne. Hors-champ, une autre personne s’exclame "Non, non, non, non !", interrompue par les applaudissements d’un public qui n’apparaît pas à l’image. L’une des gardiennes se campe ensuite devant elle, afin de cacher son anatomie, en vain, tandis qu’une autre évacue la salle.

Toujours selon Secondsexe, la direction du musée a appelé la police. Deborah de Robertis a été placée en garde à vue. Le procureur de la République a classé l’affaire sans suite et a ordonné un simple rappel à la loi.

Le bondage érotique : Jeux de cordes à vocation sexuelle

Si vous tenez ce livre dans vos mains, c’est que vous trouvez terriblement excitant les jeux de cordes ou que, tout au moins, cela vous attire suffisamment pour vous avoir poussé à saisir ce livre. N’ayez pas honte. Qui n’a pas joué aux cow-boys et aux indiens ? Qui ne s’est jamais senti pirate liant la jolie demoiselle au mât de son bateau ? Qui est resté de marbre en visionnant Basic Instinct ? Avouons qu’il y a quelque chose de terriblement excitant dans le fait d’attacher son amant, de le savoir si totalement disponible, si fragile, si ouvert au plaisir… Pareillement, il faut aussi avouer que de s’offrir à l’être aimé, à son désir, de se savoir à sa merci, peut tout autant être délectable. Ce livre ne traite pas de coercition mais d’acte amoureux. Il traite de la manière d’attacher son ou sa partenaire de jeux amoureux dans le but de plaisirs sexuels consensuels en toute sécurité. Le Bondage Érotique est un manuel destiné aux novices. À ceux qui souhaitent s’adonner aux joies du bondage sexuel mais ne savent pas comment faire. À ceux qui aimeraient inciter leur compagnon à les accompagner sur les rivages de ce monde exotique mais ne savent pas comment s’y prendre.

Biographie de l’auteure
Chanta Rose est une spécialiste du bondage, – passion qu’elle exprime à travers ses trois sites spécialisés et ses séances photo en tant qu’artiste ou modèle. Son amour pour cette discipline « très liante « , et plus particulièrement pour le bondage SM et le fétichisme, apparaît clairement sur ses prises de vues. Vivant aujourd’hui à San Francisco, Chanta Rose occupe la majeure pallie de son temps à enseigner le bondage sexuel, les jeux d’électrostimulation, le bondage en suspension, la photographie adaptée au bondage ainsi que de nombreux autres sujets délicieusement » pervers « .

Auteure : Chanta Rose
Relié : 143 pages
Editeur : Tabou
Langue : Français

Jeudi 05 Juin
People

LUI

Photo

Après Rihanna, le magazine Lui met à nu Gisele Bündchen

Encore un joli coup ! Après Kate Moss et Rihanna, Lui s’offre en couverture la top modèle brésilienne Gisele Bündchen.

C’est ce qu’on appelle une renaissance. En ressuscitant le magazine Lui en octobre 2013, Frédéric Beigbeider et consorts avaient fait savoir qu’ils avaient l’intention de proposer un vrai magazine de charme, une sorte d’alternative à l’avalanche de nudités pas toujours très chics à portée de clic sur Internet.
Pari réussi ! En neuf mois d’existence, Lui a multiplié les coups, parvenant à convaincre moult célébrités de se présenter dans le plus simple appareil. Parmi elles, l’actrice Léa Seydoux, la fille du Rolling Stones Mick, Georgia May Jagger, la comédienne Clémence Poésy, la top modèle britannique Kate Moss ou encore Rihanna. Une séance très hot qui avait valu à la chanteuse la fermeture de son compte Instagram. Dans le numéro du mois de juin, place à la Brésilienne Gisele Bündchen. Une bonne façon de se préparer pour la Coupe du monde de football…

Mercredi 04 Juin
Etats-Unis Fetish

Allemagne Fetish

Sexualité

La pornographie serait néfaste pour le cerveau, selon une étude

Des hommes qui passent beaucoup de temps à regarder de la pornographie sur internet paraissent avoir moins de matière grise dans certaines parties du cerveau et une activité cérébrale réduite, selon des travaux allemands publiés jeudi aux Etats-Unis.
"Nous avons constaté un lien négatif significatif entre le fait de regarder de la pornographie pendant plusieurs heures par semaine et le volume de matière grise dans le lobe droit du cerveau", ainsi qu’avec l’activité du cortex préfrontal, écrivent les auteurs de cette recherche à l’Institut Max Plank for Human Development à Berlin.
"Ces effets pourraient indiquer des changements dans la plasticité neuronale résultant d’une intense stimulation du centre du plaisir", ajoutent-ils dans cette étude qui paraît en ligne dans le Journal of the American Medical Association, Psychiatry.
Les auteurs ne peuvent toutefois pas prouver que ces phénomènes sont provoqués par une grande consommation de pornographie et jugent que davantage de recherches sont de ce fait nécessaires.
Mais selon eux, ces travaux fournissent la première indication de l’existence d’un lien entre le fait de regarder de la pornographie et une réduction de la taille et de l’activité du cerveau en réaction à une stimulation sexuelle.
Pour cette étude, les auteurs, dont Simone Kühn, ont recruté 64 hommes en bonne santé âgés de 21 à 45 ans et leur ont demandé de répondre à un questionnaire sur le temps passé à regarder des vidéos pornographiques, qui était en moyenne de quatre heures par semaine. Ils ont également fait un scanner (IRM) de leur cerveau pour en mesurer le volume et voir comment il réagissait aux images pornographiques.
Ils ont constaté que plus les sujets regardaient de la pornographie, plus la taille du striatum, petite structure nerveuse juste sous le cortex cérébral, diminuait.
Les scientifiques ont aussi observé que plus la consommation d’images pornographiques était élevée, plus les connexions entre le striatum et le cortex préfrontal, la couche extérieure du cerveau liée au comportement et au processus décisionnel, se détérioraient.

Mardi 03 Juin
People

Etats-Unis Fetish

Exhibitionnisme

Scout Willis topless à New York pour dénoncer la censure du réseau social Instagram

Le saviez-vous? Il est légal à New York de se promener topless dans la rue, que l’on soit un homme ou une femme. Evidemment, cela ne veut pas dire que toutes les femmes se baladent seins nus dans la Grosse Pomme, mais cela est bel et bien toléré depuis un arrêt de la Cour d’appel fédérale en 1992.

Une certaine liberté de m½urs qui n’a pas échappé à Scout LaRue Willis, fille de Bruce Willis et Demi Moore. Âgée de 23 ans, la jeune femme est très active sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, même si elle n’en apprécie guère les conditions d’utilisation. Le service de partage de photos est en effet très vigilant sur la question de la nudité. A l’instar de Facebook, Instagram est prompt à bloquer ou supprimer rapidement les comptes qui diffusent des images de poitrines découvertes, fussent-elles destinées à sensibiliser les femmes au cancer du sein.

Pour dénoncer ce qu’elle considère comme une forme de censure, Scout Willis a décidé de protester en publiant sur son compte Twitter mercredi 28 mai deux photos dans lesquelles on peut la voir seins nus en train de marcher dans la rue ou de choisir un bouquet de fleur. "Instagram ne vous laissera pas voir ça", "légal à New York mais pas sur Instagram", écrit-elle avec le hashtag #FreeTheNipple ("libérez le téton").

Lundi 02 Juin
People

Pub

Les seins d’Eva Green provoquent la censure d’une affiche de Sin City

Cachez ce sein que je ne saurais voir. Tartuffe n’a pas le monopole de la pudeur affichée puisque le poster de la suite de Sin City sur lequel on peut voir Eva Green a subi les foudres de la censure américaine pour en avoir trop montré.

Trop sexy ? La nouvelle affiche de "Sin City : j’ai tué pour elle" ne semble pas plaire à tout le monde. On y voit donc Eva Green dans la peau de la femme fatale Ava Lord. Un problème? La MPAA (Motion Pictures Association of America) qui délivre les visas de classification des films et les autorisations de diffusion de matériel publicitaire, en a trouvé plusieurs. D’après le site Page Six du New York Post, la "nudité" est le motif majeur de cette censure. Toujours d’après le site, "la courbe du sein, l’aréole et le téton sont visibles à travers le tissu transparent".
On vous laisse le soin de trouver ce fameux téton. Quoi qu’il en soit, c’est bien la seule affiche qui semble choquer la MPAA. L’autre poster dévoilant une Jessica Alba tout aussi sexy dans le rôle de Nancy n’a posé aucun problème, son soutien-gorge étant assez opaque.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :