Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Samedi 11 Octobre
Fappening

Photos Volées

People

Photo

Le Doctor Who (Matt Smith) et Daisy Lowe nus dans les photos de stars volées

L’acteur Matt Smith, qui incarne le Doctor Who, et la belle Daisy Lowe sont à présent les victimes du piratage des photos de stars nues, autrement appelé The Fappening ou Celebgate.

Le Doctor Who nu, voilà qui va faire jaser outre-Manche. L’acteur Matt Smith, et son ex petite amie Daisy Lowe sont devenus les dernières stars à avoir vu leurs photos de nu mis en ligne après le piratage des serveurs Apple, iCloud.

Les photos, qui font actuellement le tour sur Internet, montrent le couple posant nu en face d’un miroir ensemble. Il y aurait environ une vingtaine de photos du couple qui auraient été volées. Selon nos informations, certaines photos les montreraient en train de s’adonner à des séances de bondage, mais on ne peut les identifier clairement.

Ce n’est pas la première fois en revanche que l’on voit la mannequin Daisy Lowe nue, puisqu’elle avait déjà posé en 2011 pour le magazine PlayBoy

Vendredi 10 Octobre
Photo

Littérature SM

Fétichisme

Les pin-up comme vous ne les avez jamais vues

Dans « The Art of Pin-up », Dian Hanson décrit ainsi l’art des pin-up: « Une image provocante mais jamais choquante d’une belle femme créée spécifiquement pour être montrée publiquement dans un environnement masculin. »

Depuis que leur popularité a explosé au temps de la Seconde guerre mondiale, les images de pin-up ont occupé un éventail de rôles — inspiration militaire, photographie commerciale, nostalgie kitsch et esthétique culte. Mais les représentations de hanches généreuses et de lèvres rouges sont rarement considérées comme de l’art.

Le bel ouvrage paru chez Taschen, intitulé « The Art of Pin-up », dévoile le travail de dix artistes pin-up et raconte l’histoire de leurs images. On y trouve des illustrations datant de 1920 à 1970. Et l’ensemble prouve que ces « pépettes bien roulées » méritaient leur place dans les casernes mais aussi aux Beaux-Arts.

Pour ce travail, « j’ai acheté tous les livres de pin-up disponibles, a indiqué Dian Hanson au Huffington Post. Puis est arrivé un homme nommé Charles Martignette; il en avait 4000 exemplaires, qu’on pensait perdus. À cause de la nature grivoise de ces objets, on n’en voyait pas la valeur, même quand il s’agissait de grandes peintures à l’huile »

« Cet homme a tout rassemblé et empaqueté seul pour le stocker en Floride où personne ne pouvait les voir. À sa mort en 2008, tout cet art est arrivé sur le marché. Ce livre documente l’événement. »

Jeudi 09 Octobre
Fappening

Photos Volées

People

Photo

Photos Volées : Doutzen Kroes, l’égérie de Victoria’s Secret

Propulsée par l’écurie Victoria’s Secret, puis devenue grand top figurant parmi le top 10 des mieux payés au monde, Doutzen tient à sa simplicité et ne manque pas d’être au plus proche de ses fans sur les réseaux sociaux.

Nul doute que ses milliers de fans vont être surpris par les photos du Top Model révélées depuis quelques jours.

Le 2 décembre prochain, la ville de Londres accueillera le défilé Victoria’s Secret. Une première, puisque le célèbre show avait pris l’habitude de se dérouler aux Etats-Unis
Doutzen Kroes sera sans doute regardée différemment!

Mercredi 08 Octobre
Sextoys

Actualité BDSM

Accessoires

WOMANIZER : Le Premier Sextoy Clitoridien « ENVELOPPANT »

Annoncé comme la révolution du vibro (et distribué en exclusivité par les suisses de chez KissKiss), le Womanizer est censé nous faire changer d’ère orgasmatique en passant de la vibration à la pulsation, avec un taux intéressant de réussite : 98 % des testeuses qui atteignent l’orgasme, et souvent en moins de 30 secondes.

Premier contact : le design.

Le Womanizer se pointe donc avec un design à la fois violet, léopard ET finition imitation diamant (en vrai il y a d’autres couleurs). Au cas où ce ne serait pas suffisant, l’utilisation produit une lumière rouge qui assurera à vos camarades d’appartement que oui, oui, vous êtes bien en train de vous masturber.

Mais ça n’a pas vraiment d’importance une fois qu’on est sous la couette. Quid de la promesse d’orgasme rapide ? Tenue. Quid de la pulsation ? Je ne sais pas. On a effectivement un objet qui ne ressemble à aucun autre : au lieu d’appliquer sur le clitoris la boule (généralement c’est une boule) vibrante, le Womanizer s’utilise avec un embout flexible qui se place AUTOUR du clitoris. Ce n’est pas du tout compliqué, et au pire, vous pouvez vous placer devant un miroir.

L’idée étant de produire des pulsations qui enveloppent le clitoris à 360° au lieu de « l’écraser » comme c’est le cas pour les vibrateurs classiques. De fait c’est un chouette concept, ultraconfortable. Une fois que vous avez posé l’embout au bon endroit, vous appuyez sur le bouton pour régler la puissance (ça va, pas trop compliqué à utiliser), et vous ne faites plus RIEN. Enfin si. Vous avez un orgasme.

Pari totalement tenu, donc qu’ajouter ? La boîte est aussi jolie que le sextoy est moche, il pourrait y avoir des variations et une amélioration côté silence (c’est assez bruyant), mais franchement, on arrive sur des sensations intéressantes.

Mardi 07 Octobre
Fappening

Photos Volées

People

Photo

Photos Volées : Alana Blanchard

Alana Blanchard est une surfeuse professionnelle Américaine née le 5 mars 1990 à Kauai (Hawaï).

Alana Blanchard a surfé la première fois à l’âge de 4 ans. Elle a participé à sa première compétition dès l’âge de 9 ans.
En 2009 elle rejoint l’ASP World Tour en compagnie de nombreuses jeunes de moins de 20 ans comme sa compatriote Coco Ho, la championne du monde WQS 2008 l’australienne Sally Fitzgibbons et la néo-zélandaise Paige Hareb.
Et depuis ce week end ses photos volées circulent sur le web!

Mardi 07 Octobre
Etats-Unis Fetish

Actualité BDSM

Oui, c est OUI.

Demander un consentement explicite avant de passer à l’acte : sur les campus californiens, cela deviendra la règle. Il ne suffira plus de « ne pas dire non », il faudra dire oui. Une campagne, ASK FIRST, a même été lancée pour le côté BDSM. Cette décision fait suite à ce que certains appellent une épidémie de viols dans les universités – une femme sur cinq en serait victime pendant ses études.

Ce mot d’épidémie, au passage, dérange : comme si les viols dataient d’hier et se soumettaient à une saisonnalité (« pour la saison automne-hiver, les bureaux de tendance nous annoncent une vague de viol anal élégante, très portable, très citadine »). Rappelons-nous qu’en France, on a eu des cas particulièrement gratinés à la grande époque des bizutages. Tout ça pour dire qu’il n’y a certainement pas plus de viols qu’avant : en revanche, la presse commence à en parler. Et encore. Pas toujours pour prendre la défense de la victime, comme on l’a vu dans le cas terrifiant de Steubenville.

On a donc des campus avec des étudiants qui ont une culture de la cuite, des drogues du viol, des comas éthyliques, des fraternités qui cherchent quel mâle alpha entraînera les autres aux plus grosses conneries... et des filles qui s’entendent répondre « tu t’es vue quand t’as bu ». Comme s’il n’y avait personne à l’autre bout du pénis.

Le problème c’est qu’avec cette mesure simple – demander un consentement explicite, - on obtient quand même des réactions hostiles. On brandit le fantasme du sexe purement contractuel, validé par huissier. On fustige le puritanisme américain, comme si notre charmant badinage à la française ne faisait jamais de dégâts. (J’écris cet article dans le TGV, le contrôleur vient de me faire un cirque pour savoir si j’étais madame ou mademoiselle, c’est intéressant quand même, qu’un inconnu se sente autorisé à me demander mon statut marital.)

Avant de hurler au loup, avant de pleurer la fin des zones grises, je propose qu’on teste. Tout simplement. Si la demande de consentement explicite ruine la sexualité, ce dont je doute très très très fortement (cela pourrait au contraire éradiquer des malaises, et une fois qu’on serait fixés, ce serait le grand lâchage), on sera vite fixés. Qu’est-ce que ça coûte, de tenter l’expérience ? De demander « veux-tu coucher avec moi » comme on se demandait « veux-tu sortir avec moi » pendant les années collège ? Pas grand-chose.

Surtout en comparaison des bénéfices que nous pourrions en retirer. Je propose donc une bienveillance collective envers cette loi – et mieux, je propose de nous en inspirer et d’érotiser la demande de permission. Je sais bien que dans les films, le héros plaque l’héroïne sur la porte. Mais dans ma vie privée, je trouve très séduisante l’idée qu’un homme demande « je peux ? » avant de faire glisser ma culotte. Comme une dernière vulnérabilité qui tombe. Et comme une confession sexuelle quand je répondrai : « oui ».

SEXACTU
par Maïa Mazaurette

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :