Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Lundi 17 Novembre
Sondage

Sexualité

Actualité BDSM

Le sperme est « bon pour la santé des femmes et aide à combattre la dépression »

La fellation est bonne pour la santé féminine et vous rendra plus heureuse, d’après une étude qui a examiné les effets des « éléments psychoactifs contenus dans sperme».



Cette étude de la State University de New York – que les chercheurs ont réalisée à travers des enquêtes plutôt que par des expériences pratiques – a mis en relation la vie sexuelle de 293 femmes avec leur bien-être mental.

Elle fait suite à des recherches ayant démontré que le liquide séminal contenait des composants améliorant l’humeur, augmentant le sentiment d’affection et favorisant le sommeil, ainsi qu’au moins trois antidépresseurs.

Les scientifiques affirment également que les femmes ayant régulièrement des relations non-protégées sont moins sujettes à la dépression et obtiennent de meilleurs résultats aux tests cognitifs.

Le sperme ne contient pas que des spermatozoïdes, mais aussi d’autres autres molécules comme le cortisol, dont on sait qu’il augmente le sentiment d’affection, ou encore l’estrone et l’oxytocine, qui améliorent tous deux l’humeur.

Il contient également des hormones de libération de la thyrotropine (un autre antidépresseur), de la mélatonine (souvent dénommée « hormone du sommeil ») et même de la sérotonine (qui est sans doute le neurotransmetteur antidépresseur le plus connu).

Considérant tous ces ingrédients – et ce n’est qu’un petit échantillon des substances psychoactives trouvées dans le sperme humain – les chercheurs Gordon Gallup, Rebecca Burch et le psychologue Steven Platek ont formulé l’hypothèse suivante : les femmes ayant des relations sexuelles non-protégées sont moins sujettes à la dépression que les autres participantes de l’étude.

Pour vérifier que le sperme a véritablement des effets antidépresseurs, les auteurs ont ainsi rassemblé 293 étudiantes du campus de l’Université d’État de New York à Albany, qui ont accepté de remplir un questionnaire anonyme sur les différents aspects de leur vie sexuelle.

L’activité sexuelle récente sans préservatif a servi d’indicateur pour mesurer la présence de plasma séminal dans l’organisme des participantes.

Chacune d’entre elles a également répondu à l’inventaire de dépression de Beck, une mesure clinique permettant d’évaluer les symptômes de dépression.

Le résultat le plus significatif de cette étude publiée dans le journal académique Archives of Sexual Behavior, c’est que, même en pondérant par la fréquence des relations sexuelles, les femmes ayant des relations en n’utilisant « jamais » de préservatif montrent moins de symptômes dépressifs que celles en utilisant « généralement » ou « toujours ».

Également important, ces femmes sexuellement actives ayant des relations non-protégée de manière chronique montrent moins de signes dépressifs que celles pratiquant l’abstinence totale.

Par contraste, les femmes hétérosexuelles actives, y compris celles se décrivant comme « multipartenaires », qui utilisent des préservatifs sont juste aussi déprimées que les abstinentes totales.

L’étude suggère que ce n’est pas simplement que les femmes ayant une vie sexuelle active sont plus heureuses, mais aussi que le niveau de bien-être pourrait être lié à la quantité de sperme présent dans l’organisme.

« LES BÉNÉFICES DU SPERME »

D’autres découvertes récentes du laboratoire Gallup suggèrent que les femmes exposées au sperme obtiennent de meilleurs résultats aux tests cognitifs et de concentration, et aussi que le corps féminin est capable de détecter le sperme « étranger » dont la signature diffère de celui de leur partenaire actuel ou à long terme.

Les chercheurs émettent l’hypothèse que cette capacité à détecter les sources étrangères serait un système évolué entrainant des échecs de grossesses (via un risque plus important de pré-éclampsie), car il signale un partenaire mâle qui n’est pas investi et est donc moins susceptible de prendre soin de sa progéniture.

Leurs résultats suggèrent également que les femmes ayant des relations sexuelles non-protégées avec leur partenaire – et qui sont donc régulièrement inséminées par eux – expérimentent des dépressions plus importantes en cas de rupture que celles qui n’ont pas été régulièrement exposées au sperme de leur ex, et aussi qu’elles repartent plus rapidement à la recherche d’un nouveau partenaire sexuel.

Dimanche 16 Novembre
People

Exhibitionnisme

Photo

Marion Cotillard nue pour le magazine SNC Russie

Aussi à l’aise sur scène que sur un plateau, Marion Cotillard aime donner de la voix zt sz l impudeur. Elle a chanté et tourné un clip pour Dior et posé nue pour le magazine SNC Russie.

Snap­shot in LA, tradui­sez Instan­tané de Los Angeles. Pendant près de 5 minutes, Marion Cotillard nous emmène dans un autre monde pour la nouvelle campagne de Dior, Enter the game. On la découvre d’abord au rez-de-chaus­sée d’une immense villa, habillée d’un très court ensemble noir décol­leté dans le dos, se servant un verre. Les cheveux déta­chés, juste un trait de rouge sur ses lèvres, elle est splen­dide. On entend d’abord quelques murmures avant de l’écou­ter donner de la voix sur ce titre de Joseph Mount du groupe Metro­nomy.
Mais c’est au magazine Russe SNC qu’elle a accordé ses images les plus sensuelles.

Dans ce clip, co-écrit et réalisé par l’ac­trice et Eliott Bliss (un photo­graphe qui l’avait déjà immor­ta­li­sée dans d’autres campagnes pour Dior sur des musiques de Yode­lice et Franz Ferdi­nand), Marion Cotillard marche sur l’eau, surfe pieds nus sur une piscine et se déhanche au rythme de la musique défiant, avec grâce, les lois de la gravité.
Aussi légère qu en couverture de SNC!

Samedi 15 Novembre
Actualité BDSM

Télévision

Fétichisme

Paris Première se passionne pour les seins

La chaine du groupe M6 qui se dit impertinente et qui cultive sa différence diffuse dimanche le documentaire Haut les seins !.

«Selon une étude allemande publiée dans le New England Journal of Medicine, dévorer des yeux une poitrine bien faite à raison de 10 minutes par jour reviendrait à prolonger la durée de vie moyenne de 5 ans.» C’est par cette phrase que se termine le communiqué de présentation de Haut les seins! . «Regarder des seins est bon pour la santé» et pour prendre soin de celle de ses téléspectateurs, Paris Première offre donc 52 minutes d’un documentaire réalisé par Clarisse Verrier.

Avec l’aide d’intervenants comme Frédéric Beigbeder, Jean-Paul Gaultier ou encore Nabilla Benattia, pour ne citer que les plus connus du grand public, Haut les seins! évoque le sujet de l’attrait des seins dans la société. L’approche est intelligente, documentée et agrémentée d’images qui sont bonnes pour la santé.

Samedi 15 Novembre
Kim Kardashian

People

Exhibitionnisme

Photo

Kim Kardashian entièrement nue en Une d’un magazine crée un choc!

Il y a quelques jours, Kim Kardashian a dévoilé, sur son compte Instagram , la couverture du prochain numéro du magazine américain " Paper ".

Pour la version hiver, on peut découvrir la star les fesses à l’air, huilée, avec ce titre : "Casse Internet Kim Kardashian".

Le cliché a été réalisé par le photographe français Jean-Paul Goude, lors d’un shooting organisé, en septembre dernier, à Paris.

La star a également posté une autre couverture, où on peut la voir en robe de soirée, s’aspergeant de champagne.

"Et ils disent que je n’ai aucun talent... Essayez de maintenir un verre de champagne sur votre c** lol", a-t-elle expliqué sur son compte Twitter .

Et puis il y avait les fesses..et maintenant de face!!

Vendredi 14 Novembre
Sexualité

Actualité BDSM

Soyons précis !

La sexsomnie, forme rare mais réelle de somnambulisme

Un Suédois condamné pour viol lors d’un premier procès a finalement été acquitté, l’acte sexuel ayant en lieu pendant une crise de somnabulisme. Un cas pas si isolé.

Si les laboratoires du sommeil n’existaient pas, Mickael Halvarsson, un Suédois de 26 ans, dormirait en prison. Accusé d’avoir violé la femme avec qui il passait la nuit du 2 avril 2014, un premier tribunal suédois l’a condamné à deux ans de détention. Mais le jugement a été cassé début septembre en appel par une deuxième instance, convaincue que Mickael souffrait bien, au moment des faits, de sexsomnie, une forme particulière de somnambulisme dans laquelle une personne commet des actes sexuels en dormant.

La première série de cas «officiels» fut présentée en 1996 à Washington par le Pr Colin Shapiro lors du dixième congrès annuel de l’Association pour l’étude psychophysiologique du sommeil. Dix ans plus tôt, une revue médicale de Singapour signalait déjà un premier cas. Un homme de 34 ans qui désespérait son épouse car il s’adonnait chaque nuit au plaisir solitaire, environ deux ou trois heures après s’être endormi, tout en restant sourd à ses tentatives d’intervention. Ils formaient pourtant un couple heureux et avaient des rapports sexuels quotidiens, précisait-elle.

Blocages levés

Qu’ils soient sexuels ou violents, les actes commis par une personne endormie laissent souvent dubitatifs, bien que tous les témoins rapportent qu’il/elle «ne semblait pas dans son état normal». Ils sont pourtant aussi anciens que les crises de somnambulisme. On raconte qu’au Moyen Âge, un bûcheron somnambule avait tué sa femme à coups de hache… alors qu’il dormait. Un enregistrement polysomnographique en laboratoire du sommeil aurait sans doute permis de savoir si bûcheron souffrait de parasomnie, c’est-à-dire d’un trouble du sommeil conduisant à des comportements aberrants lorsque l’on dort.

On sait aujourd’hui que les somnambules, ou même simplement ceux qui parlent dans leur sommeil, sont à risque accru de sexsomnie. Il est donc prudent de ne pas dormir avec ses enfants si l’on est sujet à de telles perturbations. Les actes meurtriers, ou simplement violents, sont heureusement moins souvent rapportés que le classique somnambulisme. Pourtant ces deux comportements relèvent du même mécanisme: une levée du blocage des mouvements (en principe activé) lorsque l’on dort.

Toutes les pratiques

Parmi les premiers cas de sexsomnie rapportés par le Pr Shapiro figurait d’ailleurs le cas d’un homme de 37 ans qui s’engageait, lors de son sommeil, dans des actes sexuels «plus agressifs et plus amoureux», selon sa femme. Si cette dernière s’en accommodait, elle raconta tout de même avoir dû une fois le gifler violemment alors qu’il l’étranglait au cours du coït. «Il cessa immédiatement et se réveilla», signale le rapport. Tout aussi perturbant, le cas d’une femme de 38 ans qui finit par consulter dans une clinique du sommeil en raison des plaintes de son mari, selon qui elle se faisait plaisir toutes les nuits sans en avoir la moindre conscience (amnésie de comportement).

Dans les dizaines de cas recensés dans les revues médicales, on note plutôt des gémissements explicites ou du plaisir solitaire pour les femmes, alors que les hommes ont surtout des mouvements du bassin ou des actes de pénétration, mais tout l’éventail des pratiques sexuelles, y compris orales, est répertorié.

Vrais agresseurs, faux sexsomniaques

Cependant, tous les épisodes de sexsomnie ne prêtent pas à sourire. Plusieurs affaires dramatiques ont été recensées ces dernières années. Dans l’une d’elles, un Canadien de 22 ans, après une soirée bien arrosée, fut réveillé par l’amie chez qui il dormait sur le canapé du salon, après qu’il eut abusé d’elle de diverses manières «dans une rapide succession», alors qu’elle était endormie dans sa chambre. Il fut acquitté par le tribunal, de même qu’un Anglais, père de 5 enfants, accusé d’attouchements sur sa fille de 9 ans qui était venue dans le lit conjugal suite à un cauchemar. Tous deux présentaient effectivement des anomalies de l’architecture du sommeil lors des enregistrements en laboratoire, et un passé de somambulisme. Même chose pour un Danois de 31 ans accusé d’avoir agressé sexuellement deux jeunes filles de 17 ans chez qui il passait la nuit après une soirée.

Mais la sexsomnie, largement médiatisée, est aussi désormais invoquée par d’authentiques agresseurs. Elle le fut 16 fois en Grande-Bretagne entre 1996 et 2011, dont 4 fois sans convaincre le jury, selon le Daily Mail. En 2013, l’acteur britannique Simon Morris fut condamné à sept ans de prison pour avoir abusé d’une adolescente de 15 ans en dépit de sa défense l’affirmant sexsomniaque. Car les spécialistes du sommeil savent aujourd’hui séparer le grain de l’ivraie.

Jeudi 13 Novembre
People

Madonna

Exhibitionnisme

Photo

Madonna seins nus pour L’Uomo Vogue

Madonna se révèle dans son cote le plus sexe en posant pour le magazine L’Uomo Vogue.

A 55 ans, Madonna n’a toujours peur de rien ! Pas même de poser à quatre pattes, seins nus, body en cuir et talons aiguilles.

Les années passent mais la Madone ne perd rien de sa superbe. Concurrencée par Rihanna, Miley Cyrus et autres stars de la pop qui s’affichent quasi-quotidiennement en petite tenue sur les réseaux sociaux et dans les magazines, l’interprète de Music est bien décidée à ne pas se laisser faire.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Hustler Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :