Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Dimanche 25 Janvier
Etats-Unis Fetish

Insolite

Envie d’avoir le derrière de Nicki Minaj? Faites-vous aspirer les fesses!

Envie d’avoir le derrière de Nicki Minaj ou de Kim Kardashian ? C’est désormais possible selon ce centre esthétique de Miami,
« Sculpting Goddess », qui propose une thérapie pour le moins surprenante.

Outre des traitements pour permettre de perdre du poids, le centre esthétique « Sculpting Goddess » de Miami, en Floride (Etats-Unis), propose également une thérapie « de l’aspirateur ». La technique vise à offrir une plus belle rondeur aux fesses, en plaçant deux aspirateurs sur chaque fesse, ce qui permet de les remonter et de les rebondir.

La technique est évidemment contestée aux Etats-Unis, notamment vu les dangers sanitaires

Samedi 24 Janvier
Etats-Unis Fetish

Actualité BDSM

Lingerie

Insolite

Ses collants ne lui donnent pas d’orgasme? Elle porte plainte!

Une Américaine estime qu’elle a été victime de publicité mensongère et exige réparation.

La publicité d’une marque canadienne de collants aurait mieux fait de s’en tenir à une publicité « traditionnelle ». En effet, sa vidéo montrant une femme marchant en rue en assurant « Oh oui ! », « C’est tellement bon » ou « Oui, c’est là ! » lui vaut un procès. Une Américaine s’estime flouée puisqu’à l’essai desdits bas collants, elle n’a ressenti aucun plaisir. Selon le New York Post, la cliente affirme que le spot de pub contenait des connotations sexuelles et s’est plainte de ne recevoir qu’une simple paire de chaussettes… On hésite entre stupidité et mauvaise foi crasse (mais peut-être lucrative).

Nuit Élastique : samedi 14 février 2015

Horaire : de 20h00 à 05h00
250 places disponibles
Deux niveaux / Deux bars
Un espace restaurant italien ouvert toute la nuit
Un bar à cocktails
Une zone bondage/shibari
Un niveau lounge et BDSM
Une cave dancefloor electro & techno
avec DJ Plexe Perver, DJ Jonathan et DJ Francis Loup
Déco fluo par Jonathan Lamonica
Espace massage BDSM par P@t

Adresse : Les Écuries de Joséphine – 29 rue Saint Lazare – 75009 Paris.

La Nuit Élastique déménage et quitte la Seine pour le quartier des Galeries Lafayette. Un changement de lieu qui permet de conserver l’esprit, les spécificités et le caractère à la fois ouvert, totalement fétichiste, mixte dans tous les sens du terme et sexy bizarre qui font l’originalité de la Nuit Élastique depuis toujours. Mais un changement qui offre surtout bon nombre de nouveautés et d’améliorations telles que d’offrir une véritable cave voûtée aux belles pierres apparentes, deux niveaux avec un bar à chaque niveau, un bar à cocktails, un restaurant (cuisine italienne) ouvert dès l’ouverture de la soirée et jusqu’à la fermeture de celle-ci, un confort maintenu, trois vidéo projecteurs au lieu d’un seul, un espace BDSM un peu plus grand et une adresse bien plus facile à trouver que les bateaux amarrés sur la Seine

Vendredi 23 Janvier
Angleterre Fetish

Photo

Le tabloïd britannique The Sun ne publiera plus de photographie de femme les seins nus en page trois

Le tabloïd britannique The Sun ne publiera plus de photographie de femme les seins nus en page trois, mettant ainsi fin à une tradition controversée vieille de plus de 40 ans, a affirmé mardi le quotidien The Times.

Selon le Times, qui comme le Sun appartient au groupe de presse de Rupert Murdoch, l’édition du Sun de vendredi 16 restera comme la dernière à avoir montré en pleine page une femme les seins nus.

Le journal note qu’en page 3 de l’édition de lundi, la mannequin Rosie Huntington-Whiteley avait la poitrine dissimulée par de la lingerie. Cette tradition vieille de quatre décennies a longtemps été taxée de sexiste par ses détracteurs et Robert Murdoch lui-même l’a qualifiée de "surannée" l’année dernière.

Une pétition pour demander au tabloïd, l’un des quotidiens britanniques les plus lus, de cesser cette pratique a récolté 217.000 signatures. Les participants à la campagne "Plus jamais de Page 3" ont qualifié la nouvelle de "réellement historique et de grand jour pour le pouvoir citoyen".

Jeudi 22 Janvier
Sexualité

Exhibitionnisme

Actualité BDSM

Photo

Le sexting, une pratique d’ados aussi

Comme les adultes, de plus en plus d’adolescents se prennent en photo dénudés et les envoient par MMS. C’est ce qu’on appelle le sexting ou textopornographie. Une BD est disponible ce mois-ci pour prévenir des dangers de cette pratique chez les mineurs.

La raison était « un peu bête ». De nouveaux dessous, que Mathilde avait hâte de dévoiler à son copain. « Je voulais tout de suite lui montrer le résultat », témoigne sans pudeur cette jeune Nordiste. À 16 ans, la voilà qui envoie son premier « sexto ». Bien d’autres suivront. Sans qu’elle ne se pose vraiment de questions : « Beaucoup de gens pratiquent le sexting. Mes amies proches, je sais qu’elles l’ont toutes déjà fait. À chaque fois, c’était dans le cadre d’une relation amoureuse. »

Aujourd’hui, le flirt passe par des échanges de textos, avec photos intimes. Mais pour l’association e-enfance, ce n’est pas qu’une question de flirt. Celle-ci, qui remarque que le phénomène s’est développé il y a quatre ans, avec des pratiquants de plus en plus jeunes, l’explique aussi par une société de l’image hypersexualisée. « Avec des jeunes filles, surtout, supercommunicantes qui cherchent à construire une popularité, à faire du like sur les réseaux sociaux. Elles apprennent d’abord à paraître, testent leur image sans mesurer l’impact que peut avoir la diffusion de ces photos. »

Des photos qui peuvent être qualifiées de pédopornographiques et finissent parfois sur le Net. Par vengeance.

Mathilde, elle, n’a jamais connu de dérives : « J’ai eu de la chance. » Les photos envoyées à son petit ami n’ont jamais quitté la sphère privée. Si cela avait été le cas ? « Je ne sais pas ce que j’aurais fait », admet-elle.

C’est pour éviter que des ados se retrouvent ainsi au pied du mur que des campagnes de sensibilisation sont menées. Dernière en date, celle éditée ce mois-ci par l’Association des fournisseurs d’accès et de services Internet (AFA). Une bande dessinée qui sera distribuée dans les établissements scolaires, à leur demande.

Signaler au plus vite

La BD met en scène une ado, qui envoie en toute confiance une photo d’elle dénudée à son copain. Image qui fait ensuite l’objet d’un chantage, puis qui est diffusée sur la Toile. Dans une telle situation, il faut agir rapidement. Plus vite un contenu illicite est signalé, au mieux il peut être supprimé.

Depuis 1998, l’AFA a mis en place un dispositif de signalement anonyme, via un formulaire. Cette plateforme, www.pointdecontact.net, est depuis devenue une obligation légale pour ces fournisseurs Internet. L’objectif : recueillir les signalements d’internautes quant aux contenus illicites (pornographie enfantine, incitation à la violence ou à la haine raciale, provocation au suicide, au terrorisme ou apologie de crime contre l’humanité).

« En moyenne, 6 000 contenus nous sont signalés par an et 32 % sont qualifiés d’illicites », commente Carole Gay, responsable des affaires juridiques et réglementaires à l’AFA. Une grande partie concerne la pédopornographie : 2 561 contenus en 2013, dont 21 % jugés illicites. En revanche, impossible de dire si, à l’origine, les photos étaient ou non des sextos. « Puisque les signalements sont anonymes. »

Tous les contenus illégaux sont transmis à l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication, en charge de mener l’enquête. De son côté, l’AFA contacte les hébergeurs français, qui retirent les images incriminées. En 24-72 h, les photos ne sont plus visibles. Pour combien de nouveaux sextings échangés ?

UNE PLATEFORME Pour signaler un contenu illégal : www.pointdecontact.net

UN NUMÉRO VERT Pour poser une question, être écouté : 0800 200 000.

Mercredi 21 Janvier
People

Exhibitionnisme

Musique

Mademoiselle K nous montre ses seins sexy !

Sa pochette donne le ton. Un sticker collé sur le boîtier raconte le pourquoi du comment de ce nouveau Mademoiselle K. « Ma maison de disques m’a dit : Fais ton album en français sinon on te vire ... J’ai fait mon album en anglais. » Elle nous a d’abord fait peur, la demoiselle, en changeant de langage, elle qui avait électrisé le français dans ses trois premiers albums.

A quoi bon passer à l’anglais, se normaliser ? Sauf que sur « Hungry Dirty Baby », Mademoiselle K rivalise sans problème avec la concurrence. « Je voulais sortir du format fille qui fait du rock en français, j’étais arrivée à la fin d’un cycle. C’était un désir de changement », explique la chanteuse guitariste de 34 ans, de son vrai nom Katerine Gierak.

Sauf que sa maison de disques, EMI, ne l’entendait pas de cette oreille. « Quand j’ai demandé si on ressignait un contrat, on m’a répondu : Si tu ne fais pas un disque essentiellement en français, tu vas perdre une partie de ton public. Le patron du label n’a même pas voulu écouter ce que j’avais enregistré. » Alors Mademoiselle K a financé elle-même ce disque brûlant, notamment grâce au joli succès de son premier album, « Ça me vexe », et de sa chanson « Jalouse », devenue un classique des télécrochets. « Ça fait super plaisir, une façon d’être toujours là. C’est comme un trophée. Mais j’aimerais en avoir d’autres maintenant. »

Et Mademoiselle K a aussi une particularité! ne pas être pudique!

Mademoiselle K « Hungry Dirty Baby », Kravache, 14,99 ¤. En concert le 26 janvier à Paris à la Cigale. En tournée à partir du 5 février.

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :